"Ca" craint

Avis sur Ça, chapitre 2

Avatar moujojojo
Critique publiée par le

Si jamais un jour vous me demandiez quel était mon cauchemard d'enfance, la créature qui m'a marqué par son aura de terreur et d'angoisse, je n'aurait qu'une chose à vous dire : "lui".
Cette saloperie éternelle aux multiples visages prenant généralement la forme d'un clown fut sans conteste la créature qui m'a fait (et qui me fait) le plus flipper au fil du temps, notamment grâce au téléfilm de 1990 ou Tim Curry "le" joue à la perfection ( même si maintenant, avec mon regard d'adulte, je ne peux m'empêcher de rire devant ce téléfilm tellement il a mal vieilli au point d'en pratiquement nanardesque).
27 ans plus tard, le cauchemard a refait surface avec une nouvelle adaptation de "ça" en 2017. Je ne vous cache pas que j'avais peur du projet tellement ce remake avait l'air à chier :
-une ambiance digne d'un film d'horreur cliché dans les bandes annonces
-Le fait qu'on "lui" ai donné un costume de clown "tro flippon ta vu"
Et au final...Le film était très bon. Non sérieux le film à très bien compris comment "l'"exploiter (non pas avec des jumpscare, mais le fait que cette saloperie est omnipotente et capable de prendre la forme de nos pires peurs), les gamins étaient sympas à suivre et, mieux de tout, il avat réussit un truc que je n'espérais pas : respecter le fond du livre de base. "ça" n'est pas avant tout un film d'horreur, mais une poésie sur le passage à l'âge adulte de chaque enfant du club des ratés, devant pour se faire vaincre leurs propres peurs enfantines. Dommage que la suite ne fut pas à la hauteur….
D'une part, je m'y attendait un peu : dans le roman comme dans le téléfilm, la partie autour des membres du club des ratés devenus adultes a toujours été la moins bonne du récit (les énormes longueurs à certain moments, certains personnages devenu plats et/ou inconsistants, voir inutiles), et le film du jour ne déroge pas à la règle.
On va commencer par le défaut le moins grave puis on va passer d'un cran au-dessus jusqu'à arriver à l'impardonnable :
-certains effets spéciaux (la vieille, le combat final) font vraiment toc sont assez immondes à regarder.
-Le rythme est très inégal : si dans les 3/4 du film le rythme est looooong, mais loooong à mourir, il devient extrêmement rapide lors du combat final.
-certaines sous-intrigues instaurées pour ne pas du tout être exploiter (Richie est gay...Super….Juste dommage qu'on a juste un flashback et une scène entre lui et "lui" pour exploiter ça….Surtout que ça n'apporte rien au récit)
-Adieu les séquences légitimement effrayantes du premier film (la joueuse de flute, la mort de Georgie), place maintenant à des jumpscare débiles et la plupart du temps mal faits.
-les personnages. Juste….Les personnages. Hormis Ritchie et Bev, la quasi totalité du club des ratés a complétement regressé. Eddie qui avait réussi à évoluer et surmonter sa peur du danger partout redeviens le petit garçon apeuré par son environnement. Et, pire que tout :ILS RETOMBENT DANS LES MEMES PIEGES QU'"IL" LEUR TANDAIT QUAND ILS ETAIENT GOSSES !!!!!!! Sérieux dans le premier film c'était compréhensible, vous étiez des gosses, MAIS LA VOUS ETES DEVENUS ADULTES !!!!!! PIRE : DES LA CONRONTATION FINALE DANS LE PREMIER FILM ENTRE "LUI" ET VOUS, VOUS SAVIEZ COMMENT RECCONNAITRE SES PIEGES ET LES DEJOUER !!!!! Et ne me sortez pas le coup de l'amnésie : ils étaient déjà sortis de ça dés leur arrivée à Derry ! Et en parlant de "lui": Vous vous souvenez quand on nous le présentait certes comme un clown extravagant, mais aussi et surtout comme la représentation de tous nos cauchemards et de toutes nos peurs au fond de nos êtres ? Exit de tous cela "ç" est devenu un mixte entre l'interprétation de Tim Curry et un monstre de film d'horreur cliché. Ah et aussi Henri Bowers revient...Et il ne sert à rien...
-Le combat final entre le club des raté et "ça" pue du slip. Oui la fin du téléfilm n'était pas mieux mais il avait au moins une excuse : pour l'époque et pour le budget, la fin du roman était complétement inadaptable. Seulement là, on a les éléments pour pouvoir en fin l'adapter en bonne et du forme. Donc pourquoi nous avoir enlevé le Macroverse ?! pourquoi avoir éjecté du récit Mathurin la tortue ?! Cela nous aurait donné un final vachement épique ! mais à la place, on a un final digne du premier film Scooby-Doo ou de (oui, j'ose le dire) Dragonbal Evolution.
Donc ouais vous l'avez compris, il s'agit pour moi d'un suite raté du premier film. Je vous encourage quand même à le voir, le film a su trouver son public et certains le considère comme bon voir très bon, juste que pour moi ça n'a pas pris.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 71 fois
1 apprécie

moujojojo a ajouté ce film à 2 listes Ça, chapitre 2

Autres actions de moujojojo Ça, chapitre 2