Un avenir entre de bonnes mains (Critique garantie sans spoilers)

Avis sur Captain America : Civil War

Avatar Marvellous
Critique publiée par le

Vous ne pouvez pas être passé à côté de Captain America : Civil War sans en avoir entendu parler avant. C'est LA grosse sortie des studios Marvel, et sûrement l'un des blockbusters qui est en proie à démolir le box office en 2016.

Avengers : L'Ere d'Ultron avait divisé les spectateurs de films de super héros en plusieurs catégories, où de nombreuses personnes en ont eu marre du surplus de films Marvel, sans grand intérêt, ne développant aucune intrigue spéciale, délaissant ses personnages et ne prenant aucun risque. C'est ce que du moins Avengers 2 laissait entendre, où le bon vieux Whedon s'est fait pointé du doigt par tous les puristes de Marvel pour avoir détruit leur univers favori. Ce Civil War permettait donc à Marvel de corriger le tir, en ouvrant sur une phase 3 axée vers des personnages plus approfondis... Civil War est un nouveau cap pour Marvel Studios qui est obligé de déballer tous ses atouts pour reconquérir un public déçu par les dernières productions en date, malgré quelques bonnes surprises du côté des Gardiens de la Galaxie ou d'un Ant-Man finalement plutôt attachant, malgré l'abandon d' Edgar Wright sur le projet. Par conséquent, quoi de mieux pour ameuter le public qu'une véritable guerre civile entre les héros que nous avons suivi depuis maintenant 8 longues années, où nous avons appris à les connaître, à en apprécier certains (Iron Man et Captain America étant les plus appréciés) et à en délaisser d'autres (le destin tragique du personnage Quicksilver, un gâchis). Il ne faut pas non plus oublier que Civil War est le nom du comics Marvel qui a le plus marché en France et en outre Atlantique. Une série en 7 numéros qui avaient radicalement changé la perception du genre super héroïque et avait défini de nouvelles bases dont des débuts de confrontations entre héros qui amenaient à une violence sans précédente et à des morts toujours plus nombreux. C'était donc un pari risqué que d'adapter librement cet event, où apparaissent la majorité des super héros Marvel, alors que le film ne prenait la liberté d'en présenter seulement une dizaine. Les frères Russo, engagés sur le projet depuis leur succès critique (mais mitigé) du très bon Captain America : Le Soldat de l'Hiver ont été confrontés à un immense défi. Quoi de plus dangereux que de s'attaquer à la fois à un comics très apprécié des fans, mais aussi à des spectateurs las de toujours visionner les mêmes films, et par dessus tout l'incroyable prétention de présenter deux nouveaux personnages sur le devant de la scène (Black Panther et Spider Man)!

Se révélant doucement dans deux trailers qui donnaient particulièrement envie, même si la photographie et la réalisation entrevoyaient un travail un tantinet médiocre, Captain America : Civil War est bel et bien une réussite totale, tant par ses séquences vertigineuses d'action que par ses nouveaux personnages qui sont la clé d'une phase 3 décidément merveilleusement enclenchée. Difficile de ne pas garder son calme face à un déluge d'action soutenu par un scénario en béton. Oui, pour une fois, Marvel a opté pour une approche particulière, c'est-à-dire une intrigue ficelée, avec des vrais mystères et des enjeux colossaux, tandis qu'un ennemi coriace apparaît pour donner du fil à retordre aux super héros. Les super héros Avengers dirigé par Steve Rogers, A.K.A. Captain America, doivent faire face à un gouvernement décidé à en finir avec les massacres qui ont lieu à cause de héros incompétents. Ce même gouvernement qui leur propose d'être au service de leur nation et d'agir selon leurs volontés, après des catastrophes avec un bilan de mort catastrophique, se comptant par dizaines de milliers (il faut dire que les destructions totales des films précédents étaient légèrement abusées, et ne s'axaient pas sur la mort des civils). Un mois après un Batman V Superman qui avait refroidi certains, Civil War arrive en mettant avant la même problématique, qui met en avant la dangerosité des métas-humains et ce qu'il faut faire pour éviter d'autres catastrophes. C'est par un discours habile de Vision que le film prend tout son sens. Le spectateur est invité à se ranger du côté de la loi, mené par un Tony Stark remonté à bloc, ou de se ranger vers un Captain America décidé à mener ses actions libres comme il le veut.

Un film comme Avengers 2 avait aussi divisé à cause de ses personnages, où les nouveaux étaient clairement mis de côté. Ici, c'est tout l'inverse. Les frères Russo prennent un malin plaisir à s'attarder sur TOUS les personnages. Aucun n'est remis au second plan, si ce n'est certains qui sont moins présents à l'écran. Chacun a sa part d'action et de fun dans le film, et c'est réellement un plaisir de voir que tous les personnages s'avèrent avoir une personnalité propre et un bon développement au cours du film. Parce que ce n'est pas seulement Iron Man V Captain America, mais bien tous les super héros (presque) au complet qui se mettent sur la tronche, avec des objectifs clairs et précis. Ainsi, le film se concentre beaucoup sur les nouveaux venus, pour notre plus grand bien. Parce qu'on était en droit d'obtenir de Marvel un Spider Man enfin correct, et un Ant Man plus exploité, tandis que Black Panther devait ici avoir un rôle clé pour son prochain film. Et on a le droit à tout ça. La promesse est tenue, et chacun de ces trois personnages sont très bien développés, malgré quelques ellipses temporels qui masquent des détails flous du film, mais qui ne gâchent pas le visionnage. C'est même un délice de voir enfin un acteur de Spider Man qui s'éclate littéralement à jouer son personnage, et ses séquences d'action sont impressionnantes. Il a le droit à un bon quart d'heure à l'écran, pour notre plus grand bien. Comment oublier un Black Panther miraculeusement bien intégré au film, et un Ant Man étant à l'origine de la plus epic des séquences d'action. Je pèse totalement mes mots, j'en ai frémis, je n'aurai jamais pensé pouvoir vivre ça au cinéma. Car oui, fan de comics, vous prendrez totalement votre pied en regardant le film.

Du côté de la Team Captain, ça envoie du lourd. On retrouve pour notre plus grand bien une Elizabeth Olsen à fond dans son rôle de Scarlet Witch, dont les pouvoirs sont plus que jamais mis en avant. Après un départ foireux dans Avengers 2, elle est ici superbement bien exploitée. Son personnage est d'ailleurs à l'origine de séquences d'action superbes. Hawkeye, Ant-Man (j'en ai déjà parlé plus haut) et Falcon ont eux aussi une bonne place dans le film. Enfin, le duo très apprécié dans l'opus précédent Captain America - Bucky revient et c'est un plaisir de retrouver un Chris Evans étant décidément LE Captain, et un Sebastian Stan que l'on avait pas revu depuis sa dernière apparition dans The Winter Soldier. Certains avaient déploré au vu des trailers qu'il était la vraie clé du scénario de ce Civil War, et sans vous dire quoi que ce soit, que ce soit vrai ou non, je peux vous dire que vous ne serez pas déçu. C'est d'ailleurs le troisième personnages le plus mis en avant et c'est que du bon. Donc, Jeremy Renner, Paul Rudd, Elizabeth Olsen, Chris Evans, Sebastian Stan, Anthony Mackie sont super et la belle Emily Van Camp vient rejoindre l'équipe pour un rôle qui lui va comme un gant.

Mais c'est la Team Iron Man qui reste la plus incroyable, avec un Robert Downey Jr. plus tragique que jamais, et son compagnon Jim Rhodes, qui se voit doter d'une belle partie du film. Mais c'est surtout les personnages de Vision, Black Panther, Spider Man et Black Widow qui sont les grosses surprises du film (un peu moins pour la dernière), puisqu'ils ont chacun leur moment de gloire.

Et c'est avec un grand plaisir qu'on trouve un Daniel Brühl assez convaincant dans son rôle de Zemo, puisque son personnage s'avérera être une grande menace pour nos Avengers. Et ça fait plaisir de trouver enfin un adversaire correct après les semi-déceptions d'Ultron et des derniers vilains tout court des Marvel Studios (celui d'Ant Man était pathétique). Bien que totalement éclipsé de la promo du film, invisible dans les trailers, son rôle est d'une grande importance, et prouve que le film ne se limite qu'à un prénom (Martha, quand tu nous tiens...).

D'ailleurs, le film souffrira forcément de la comparaison avec Batman V Superman, lui aussi film faisant se confronter les deux icônes de leur studios. Pourtant, comparons ce qui est comparable. Là où Zack Snyder nous a cloué le bec avec sa réalisation (même si son montage était un peu foireux, celui de Civil War l'est aussi à quelques passages, coupant le rythme du film) et sa photographie, Civil War peut décevoir sur cet aspect. Les effets spéciaux ne sont pas toujours au top, malgré tout le travail derrière. Cependant, les séquences d'action de Civil War valent et surpassent ce qui avait été fait jusque là (chez Marvel du moins), et je pense surtout à cette séquence vertigineuse dans l'aéroport. Épique serait le mot le plus approprié à la plus impressionnante des séquences d'action d'un Marvel Studios. La montée en puissance de la scène donne un résultat exemplaire, en plus d'une réalisation correcte, si toutefois vous pouvez apprécié la réalisation des frères Russo, qui se veut très saccadée, tremblotante et mettant en avant les gros plans.

Alors que l'humour était sans doute une des choses les plus désolantes dans les Marvel d'avant, cette fois-ci il ne gâche pas le film. C'est sûr que certaines répliques auraient pu être évitées, mais globalement cela fait du bien de voir un déluge de calembours par un Spider Man décidément surprenant par bien des aspects, où son costume est loin d'être la plaie que laissaient entrevoir les trailers. On trouve plus un côté tragique à cet affrontement entre deux super héros qu'on a aimé au fil de leur apparition. Ici, ils s’entre déchirent, jusqu'à un combat d'une belle violence. Car Civil War ne fait pas dans la demi-mesure, et le titre n'était pas mensonger. Nous avons affaire d'ailleurs à une intrigue intelligente, certes peu réellement surprenante, mais qui diffère des autres Marvel. On retrouve bien entendu le côté complot que les frères Russo avait si bien réussi à exploiter dans The Winter Soldier. Le film présente donc quelques retournements de situation sympathiques, et que je n'ai pas trouvé prévisible. Il y a certes toujours des défauts, notamment des ellipses temporels qui cassent un peu le rythme du film, où une montée en puissance qui n'aboutit pas forcément à un déchaînement total tel que nous l'aurions voulu.

Il faut dire que Civil War en fait déjà beaucoup. Car si sa photographie laisse clairement à désirer, il a eu l'ambition de présenter de nouveaux protagonistes, et faire naître une haine compréhensible entre deux équipes avec des idéologies logiques. Avec Civil War, les héros ne détruiront plus un immeuble de la même façon. Les fans auront aussi beaucoup de plaisir à visionner le film. Certes, certains espoirs disparaissent quant à la fin du film, mais globalement les frères Russo ont réussi à capturer l'esprit des comics. On notera aussi une bande originale peu présente, avec des thèmes vraiment passables, c'est à un Henry Jackman peu en forme auquel nous avons affaire, et c'est bien dommage, étant donné qu'il est l'un de mes compositeurs préférés de ces dernières années.

Captain America : Civil War n'a pas les yeux plus gros que le ventre : Le film marche à merveille, proposant un déluge d'action et fun, sans allant dans l'excès d'humour ou de tragique. Le film se voit être l'un des plus si ce n'est le plus réussi des Marvel Studios à ce jour. Une nouvelle bouffée d'air frais dans un univers qui avait tendance à s'affaiblir depuis quelques temps. Civil War rattrape en plein vol nos espoirs d'avoir enfin une pure réussite, grâce à la venue de nouveaux personnages qui ont une très belle place dans le film, et qui amène sûrement à un renouvellement des héros principaux. Ici, chaque acteur fait son job, et les frères Russo ont réussi à captiver pendant deux heures et trente minutes l'essence même d'un bon comics. Que ce soit la séquence d'action la plus réussie à ce jour chez Marvel ou le scénario qui tient pour une fois la route avec une intrigue bien ficelée, nous avons bel et bien en face de nous l'avenir de Marvel Studios, le début d'une phase 3 qui s'annonce grandiose, pour les fans et pour les déçus des derniers Marvel. Cependant, le film contient aussi quelques défauts, et ce n'est pas un film parfait, mais il faut quand même souligner l'exploit des frères Russo : redonner confiance à Marvel Studios pour l'avenir, même en ce qui concerne Spider Man. Restez bien jusqu'à la fin du générique, il y a en tout deux séquences post génériques.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1876 fois
58 apprécient · 15 n'apprécient pas

Marvellous a ajouté ce film à 17 listes Captain America : Civil War

Autres actions de Marvellous Captain America : Civil War