👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Oh Capitaine, mon capitaine
Ben élève ses 6 enfants à la dure: en pleine "jungle rocheuse". Il leur impose une discipline militaire, une franchise absolue et ne leur épargne rien que ce soit la chasse ou des leçons scolaires casanières. En apparence, tout le monde semble s'y plaire sauf qu'il y a un manque: une mère et épouse décédée. Et notre septuor est personna non grata à son enterrement.
Opposition de styles de vie entre casanier et citadin, Captain Fantastic nous invite à une puissante réflexion sur l'intégration dans tel ou tel type de vie. Les quinze premières minutes sont prodigieuses de par le premier plan fantastique ainsi que ce qui semble s'apparenter à des vacances éducatives expérimentales. Seulement, lorsque l'on découvre que cette vie, les enfants la vivent depuis bien plus longtemps, le côté citadin a tendance à mettre mal à l'aise. Et l'inverse se produit plus tard dans le film.

Pour son premier film, Matt Ross réussit le magnifique tour de force de laisser la décision finale de ce qui est bien ou mal au spectateur en pesant les avantages et inconvénients du type de vie sédentaire et en les confrontant à un certain manque de savoir-faire d'une certaine catégorie de citadins enfants-gâtés (catégorie à laquelle j'appartiendrais). En mixant humour, discipline et instants magiques, dont un exceptionnel bœuf musical, il nous offre deux heures de bonheur pur même si certaines séquences peuvent rebuter (attention aux âmes sensibles sur une séquence animalière en tout début de film) ou conforter la préférence du style de vie.
Viggo Mortensen est à nouveau extraordinaire mais ce sont bien les acteurs enfants qui impressionnent, particulièrement deux filles bouleversantes.
Une expérience à ne surtout pas rater. A recommander vivement...

vincenzobino
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes films vus au cinéma en 2016 et Les meilleurs films avec Viggo Mortensen

il y a 5 ans

4 j'aime

Captain Fantastic
Fiuza
5

Viggo e(s)t Bo

Le réalisateur du film a t-il vu Vie Sauvage de Cedric Kahn ? En tous les cas il le devrait peut-être car, si ce dernier n'est pas un chef d'œuvre, il a le mérite d'être brutalement descriptif et...

Lire la critique

il y a 5 ans

136 j'aime

9

Captain Fantastic
Velvetman
7

Culture Freaks

Aussi difficile que cela puisse paraître, Matt Ross arrive parfaitement à se sortir du piège idéologique que pouvait lui imposer un film tel que Captain Fantastic. Le film, d’ailleurs, fait l’effet...

Lire la critique

il y a 5 ans

122 j'aime

3

Captain Fantastic
Vincent_Ruozzi
7

The Goodfather

Ben vit avec ses six enfants au fin fond d’une forêt luxuriante du Nord-Ouest des États-Unis. Leur journée est rythmée par des entraînements physiques intensifs et de longues lectures sur des sujets...

Lire la critique

il y a 5 ans

117 j'aime

6

Batman v Superman : L'Aube de la Justice
vincenzobino
6

Ben (Affleck): ouiii; montage: bofff

Aaah mieux écrit; aarrgh mal monté. Man of Steel n'avait pas franchement reçu des louanges à sa sortie. J'étais l'un de ses rares fans car le Superman alors proposé était nouveau. Moins enclin, plus...

Lire la critique

il y a 6 ans

26 j'aime

4

Once Upon a Time... in Hollywood
vincenzobino
8

Le bal du Diable

Le bal du Diable 1969, Hollywood : Rick Dalton est l’actuel acteur à succès enchaînant les rôles de méchants dans des westerns. Il ne se sépare jamais de sa doublure cascadeur Cliff Booth. Pourtant...

Lire la critique

il y a 3 ans

24 j'aime

1917
vincenzobino
10
1917

Will Hunting

Will Hunting 6 avril 1917, quelque part dans une tranchée : les caporaux Will et Tom reçoivent l’ordre de traverser le No Man’s Land et rejoindre un bataillon plus avancé afin de lui donner le...

Lire la critique

il y a 2 ans

23 j'aime

14