Retraite en Amérique alternative

Avis sur Captain Fantastic

Avatar Fat_Old_Sun
Critique publiée par le

J'en attendais pas mal de ce film quand même ! Avec une affiche plutôt originale et Viggo en vedette, je me disais qu'il y avait un bon coup à jouer. Certes, le thème de la famille alternative est assez courant mais je me disais que ce film allait réussir à proposer une autre vision des choses.
Mais avant de se lancer à corps perdu dans une (plus ou moins) fine analyse des enjeux de cette pellicule, attaquons-nous avant tout au matériel de base : l'histoire.

Et de ce côté, c'est assez bien raconté. Transportée par une troupe d'acteurs très touchants, allant des petites têtes blondes absolument adorables aux jolies adolescentes poil de carotte en passant par un Viggo barbu à tomber, l'histoire nous offre de belles images assez contrastées de l'Amérique. Des centres commerciaux bétonnés aux forêts vierges du Nord-Ouest en passant par les banlieues aisées de Californie, le tour d'horizon est agréable à l'oeil et impose ce film comme un petit road trip. Chaque membre de la famille est original, crédible, touchant à sa manière et très bien interprété. Même si le scénario du film est assez classique et prévisible (un peu de mélodramatique, puis de la joie, moment sous tension puis de nouveau de la joie etc etc), il emmène néanmoins bien le spectateur du début à la fin sans encombre et sans longueurs.

Venons-en enfin au bémol du film, à savoir son état d'esprit et son message. J'ai beaucoup espéré que le film ne tombe pas dans une plate critique anti-religieuse et anti-capitaliste, dès le début j'ai essayé d'être indulgent envers les dires de nos bons sauvages. Mais ... au bout d'un moment ... non.
Ne pas être d'accord avec le capitalisme et la religion, certes ! Mais en critiquer tout les aspects sans réelle nuance, juste non. Certes, cela est plaisant quand nos hippies en herbe mettent en évidence l'inculture abyssale des masses américaines et quand ils se moquent ouvertement de l'éducation basée sur les non-dits mais pourquoi doivent-ils obligatoirement reprendre la rhétorique anti-riches, anti-religion ... ?
Je pensais que ce film allait marier les deux modes de pensée, à la fois en étant à la marge mais sans rejeter le courant mainstream, mais raté.
Certains moments font même penser à des meetings d'extrême-gauche sur la laïcité ! Nan mais sérieusement, remplacer Noël par la fête de la naissance de Noam Chomsky ... (j'ai cru à une blague). En plus de la part du père qui porte un pendentif païen (Mjöllnir) tout le long du film, c'est assez étrange de vouloir supprimer Noël.

En résumé, un film agréable (de très belles scènes) et dépaysant malgré une originalité à fleur de peau (enfin un peu plus quand même). On aurait aimé que le discours soit plus intelligent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 746 fois
6 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Fat_Old_Sun Captain Fantastic