JUNK BROS.

Avis sur Chair de poule 2 : Les Fantômes d'Halloween

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Deuxième adaptation cinématographique de la collection littéraire horrifique pour enfants des années 90 : Goosebumps/Chair de poule créée par l'écrivain américain R.L. Stine (l'auteur est présent dans Les Fantômes d'Halloween dans le rôle du principal Harrison), une série vendue à plus de 400 millions d'exemplaires. Les presque quatre-vingt romans étant trop courts pour être adaptés individuellement au cinéma, le film crée un univers dans lequel une bonne partie des monstres de la collection sont réunis dans une version fictive de la vie de l'auteur, R.L. Stine. Le film contient les personnages les plus connus des livres dont bien sûr la créature diabolique Slappy, le Loup-Garou ou encore L'Abominable Homme des Neiges de Pasadena et les Nains de jardin…
Après le premier long métrage de 2015 de Rob Letterman (Gang de requins, Les Voyages de Gulliver), c'est le cinéaste Ari Sandel (Duff : Le faire-valoir, When We First Met) qui donne vie à ce second chapitre pour 35 millions de budget.
En ouvrant le manuscrit inachevé de R.L. Stine, deux garçons libèrent par inadvertance le pantin maléfique Slappy, qui rameute les Fantômes d'Halloween.
Au casting une nouvelle bande d'adolescents, les trois jeunes acteurs, Jeremy Ray Taylor (Ça 1&2), Madison Iseman (Jumanji : Bienvenue dans la jungle, Annabelle : La Maison du mal) et Caleel Harris ainsi que Wendi McLendon-Covey (Mes meilleures amies, Famille recomposée), Chris Parnell (Présentateur vedette : La Légende de Ron Burgundy, 21 Jump Street), Ken Jeong (Very Bad Trip, Boss Level) et l'apparition surprise de Jack Black (Rock Academy, Jumanji : Welcome to the Jungle).

Je m'appelle Slappy. Et toi ?

Alors qu'ils récoltent de vieux objets dans une maison abandonnée, Sonny et son meilleur ami Sam découvrent le premier manuscrit inachevé du célèbre romancier R.L. Stine. En l'ouvrant, ils libèrent par inadvertance la démoniaque marionnette de ventriloque Slappy ! Souhaitant avoir une grande famille, ce pantin maléfique invoque les monstres d'Halloween, qui envahissent bientôt la ville. Peu après, Slappy kidnappe Kathy, la mère de Sonny, et l'entraîne dans la tour de Tesla, d'où il espère diffuser sa magie destructrice. Avec l'aide de sa grande sœur Sarah, de Sam et de leur voisin Monsieur Chu, Sonny cherche un moyen de terminer le récit du livre à leur avantage...

Karru Marri Odonna Lona Molonu Karrano.

Chair de poule fête Halloween dans cette suite toujours basée sur les livres de R.L. Stine, un Stine encore interprété par Jack Black qui apparaît dans le dernier acte de l'épisode sans être mentionné sur l'affiche pour un cliffhanger de la Mort qui annonce un éventuel troisième chapitre qui arrivera tôt ou tard suite au succès de cet opus deux à plus de 93 millions de dollars de recette. Un épisode qui met en avant le personnage de Slappy et en simple apparition les autres, les Montres de Chair de poule restent sous employés toutefois la séquence avec les bonbons est des plus réjouissantes comme tous les autres effets spéciaux du film mais l'œuvre ne parvient jamais à atteindre son plein potentiel. Sandel livre un suspense peu haletant et le trio de jeunes acteurs manquent de charisme seul Black remonte difficilement le niveau en arrivant bien trop tard dans l'aventure.

Slappy-Halloween ! Ah ! Ah ! Ah !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 142 fois
4 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 4 listes Chair de poule 2 : Les Fantômes d'Halloween

Autres actions de HITMAN Chair de poule 2 : Les Fantômes d'Halloween