Avis sur

Charlot fait du cinéma par SapinBleu

Avatar SapinBleu
Critique publiée par le

Ce court-métrage est en quelque sorte la suite spirituelle de Kids Auto Race At Venice, qui voyait le vagabond se taper l'incruste sur le tournage d'une course de caisses à savon. Cette fois-ci, ce ne sont ni plus ni moins les studios de la Keystone que Chaplin investit, dans l'espoir de conquérir une actrice au joli minois vu dans un film. Mise en abime quand tu nous tiens... Fatty Arbuckle et d'autres acteurs de l'écurie Keystone y font une apparition dans leurs propres rôles, ce qui constitue (laissez un commentaire si je suis à côté de la plaque) les tous premiers "cameos" de l'histoire du cinema. Malin !
Avec, à l'intérieur de cette bobine très réussie : des pompiers très motivés , un barbu qui s'en prend plein la gueule pour pas un rond, et un Charlot qui se la joue Dirty Harry.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 335 fois
5 apprécient

SapinBleu a ajouté ce court-métrage à 2 listes Charlot fait du cinéma

Autres actions de SapinBleu Charlot fait du cinéma