Bande-annonce
Affiche Chérie, j'ai rétréci les gosses

Chérie, j'ai rétréci les gosses

(1989)

Honey, I Shrunk the Kids

12345678910
Quand ?
5.8
  1. 228
  2. 462
  3. 908
  4. 1913
  5. 4308
  6. 5984
  7. 4236
  8. 1487
  9. 305
  10. 153
  • 20K
  • 232
  • 847

Ses voisins le croient fou, ses collègues le prennent pour un taré, sa femme est sur le point de craquer, mais le professeur Wayne Szalinski ne renonce pas ! Saisi par une fièvre créatrice aiguë, ce frénétique inventeur de gadgets foireux a transformé sa maison en un vaste laboratoire...

Casting : acteurs principauxChérie, j'ai rétréci les gosses
Casting complet du film Chérie, j'ai rétréci les gosses
Match des critiques
les meilleurs avis
Chérie, j'ai rétréci les gosses
VS
Les enfants sont dans le jardin

Le sujet à première vue peut rappeler tous les films où des personnages humains sont réduits à une taille de liliputien, notamment le plus brillant d'entre eux, L'homme qui rétrécit. Premier film réalisé par un virtuose des effets spéciaux, cette comédie très réussie offre des moments franchement hilarants grâce à des trouvailles comiques et visuelles qui se succèdent à un rythme soutenu et qui sont des prétextes à Fx étourdissants ; le jardin est une jungle menaçante, un...

16 4
Critique de Chérie, j'ai rétréci les gosses par Selenie

L'idée du rétrécissement n'est pas nouvelle, on pense surtout au chef d'oeuvre précurseur "L'Homme qui Rétrécit" (1957) de Jack Arnold. Plus de trois décennies après on est en droit de s'attendre à une évolution technologique importante. Malheureusement c'est bien là le soucis. Les effets spéciaux sont médiocres, la pelouse reste si figée qu'on a bien du mal à y croire mais le plus embêtant... Lire l'avis à propos de Chérie, j'ai rétréci les gosses

Critiques : avis d'internautes (47)
Chérie, j'ai rétréci les gosses
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
'Rien que le générique d'intro, il vaut le détour

Vraiment, ça c'était un film génial. Je me souviens plus le nombre d'heures que j'ai passé dans mon jardin à explorer les paysages miniatures et à m'imaginer à leur échelle, à lancer des bombes de gouttes d'eau sur des fourmis, et les matinées à rêvasser devant mon bol de céréales. Ben oui, il est niais ce film, mais c'est un film pour enfant, faut-il le rappeler? On voit bien que SC est peuplé... Lire l'avis à propos de Chérie, j'ai rétréci les gosses

9 2
Avatar Frère Singe
8
Frère Singe ·
Coquet jardin de 5km, tonte à prévoir

Préambule : Mon aîné de 7 ans regarde un dessin animé qui s'appelle Oscar et Malika et un épisode se déroule dans un jardin, dans lequel les héros ont été miniaturisés. La coopération avec des insectes seront la clé pour qu'ils s'en sortent. La série étant hautement référencée, je lui dit qu'il ne fait aucun doute que les auteurs ont vu... Lire l'avis à propos de Chérie, j'ai rétréci les gosses

6
Avatar gruute
7
gruute ·
Voyage au centre du jardin

Wayne Szalinski (Rick Moranis) se prend pour un inventeur, ce qui amuse beaucoup ses confrères savants, mais ne lui ouvre guère de portes, sa théorie de la réduction d’objets et d’êtres humains n’étant étayée sur aucune preuve tangible. Cette preuve, ce sont ses enfants qui vont la lui donner, bien involontairement, car ils se retrouvent pris malgré eux dans le rayon de son invention, qui... Lire l'avis à propos de Chérie, j'ai rétréci les gosses

5 5
Avatar Tonto
7
Tonto ·
Découverte
Aventures hénaurmes pour 4 cobayes d'un "Traitement de choc"... à pic !

Glissades vertigineuses sur... brins d'herbe ! Escalade périlleuse d'une... tige de fleur ! Balade insolite à dos de... fourmi-amie ! Empoignade héroïque avec un... scorpion dinosaurien ! Chamade au coeur avant une nuit à vivre dans... une pièce de Lego ! Débandade durant un bombardement de... gouttes d'eau ! Quasi-noyade et sauvegarde in extremis dans... un bol de lait-céréales !... Lire la critique de Chérie, j'ai rétréci les gosses

12 6
Avatar Ticket_007
6
Ticket_007 ·
Une histoire de famille

Ce film fait partie de mon enfance. J'avais donc un peu peur de la violer sans précaution et de finir le cul en sang comme ce fut le cas avec "Beetlejuice". Mais non. "Honey, I shrunk the kids" est un sacré bon film d'aventure. Déjà, on remarque qu'il n'est pas nécessaire d'aller jusqu'en Terre du Milieu pour avoir des sensations : un simple jardin devient un terrain de rêve pour un... Lire la critique de Chérie, j'ai rétréci les gosses

4
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·
Toutes les critiques du film Chérie, j'ai rétréci les gosses (47)
Bande-annonce Chérie, j'ai rétréci les gosses