Cinquante nuances de quoi ?

Avis sur Cinquante Nuances de Grey

Avatar DelphineB1
Critique publiée par le

Soyons francs : je n'ai pas lu le livre (pas encore). Difficile de passer à côté de tout le cirque médiatique annonçant l'arrivée du film. La romance, ce n'est pas mon truc (même s'il y a des films romantiques qui ont su me séduire), mais il paraît que le film est chaud, alors, pourquoi pas... La première fois où j'ai vu Jamie Dornan, je me suis dit : un minet, autrement dit, pas mon style du tout. Mais bon, je tenais à me faire ma propre opinion.

Ce qui est bien, c'est qu'on rentre vite dans le vif du sujet, Christian Grey est attiré par Anastasia (et franchement je me demande encore pourquoi...), et il veut trop la pécho. Il fond devant sa façon de se mordiller les lèvres (même si de mon côté c'est vraiment un détail qui m'hérisse le poil puisqu'elle passe son temps à le faire). Viens le premier baiser où il montre cash son côté dominateur. A mi-chemin entre le chevalier blanc sur sa licorne multicolore et le bourreau vêtu de latex qui te fera pleurer ta mère, Christian a visiblement de multiples facettes, il s'attache à Anastasia, mais on ne nous explique pas pourquoi ?! Vous allez me dire, il veut juste la bousculer un peu donc il suffit qu'elle soit jolie.

Certes, mais au-delà de ça, il en tombe clairement amoureux (ou alors j'ai rien compris...), alors qu'ils ne se connaissent pas vraiment. "Mais enfin, c'est une romance !" Ah oui pardon, passons. Parlons plutôt des scènes de sexe. On va oublier la première, pour passer direct à une scène bien chaude. Christian se dévoile un peu plus et attache Anastasia au lit, la met nue (ou l'inverse... on s'en fout), l'embrasse fougueusement, la retourne en lui collant une petite fessée au passage (oh !), arrache l'emballage du préservatif avec les dents (ah ouais ! ouais !), bim, un coup de rein brutal, bam, un deuxième et... COUPEZ ! What ? NON ! Attendez ! Ca devenait intéressant ! On n'est pas dans un porno, je le sais bien, mais j'aurais tellement aimé qu'ils développent un peu plus cette scène.

Qu'on ne se méprenne pas, je me fiche de voir un zizi, ce n'est pas ça qui changera mon opinion du film, mais c'était vraiment un moment très frustrant pou moi. Je me dis quand même que Jamie Dornan est plutôt sexy dans ce film, on ne va pas le nier, c'est probablement ce qui m'a poussée à regarder jusqu'à la fin. Le film est un peu cucul la praline (sans mauvais jeu de mot), même s'il reste clairement mieux que Twilight (difficile de faire pire).

Je n'ai absolument rien compris à la fin... On en apprend plus sur les côtés sombres de Chrichri d'amour, puis Anastasia demande d'être fouettée sans ménagement "pour mieux comprendre". Il accepte et lui donne 6 bons coups de fouets, puis elle se relève, offusquée, énervée, dans tous ses états, et se tire en le laissant en plan. Euh... Bah en même temps il l'avait prévenue depuis le début, mais elle, elle débarque ! (Après 2h30 de film quand même).

Mon opinion est donc que le film n'est ni vraiment mauvais, ni vraiment bon. Je pense que son plus gros défaut a été de vouloir trop en faire lors de sa sortie au cinéma, ce qui l'a totalement plombé. Je regarderais la suite en sachant à quoi m'attendre dorénavant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 277 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de DelphineB1 Cinquante Nuances de Grey