Noé joue avec nos trip(e)s

Avis sur Climax

Avatar guitt92
Critique publiée par le

Voir un film de Gaspar Noé, ce n'est pas voir simplement un film. C'est une expérience, une plongée dans l'inconnu pour celui qui acceptera de se faire bousculer, violenter par un réal définitivement sadique mais diablement doué.

Trop souvent taxé de provocateur facile alors que son cinéma va au delà de ça, Noé répond ici avec toujours autant de fougue mais ne tombe pas forcément dans les excès qu'on lui a connu jusque là. Pour une fois, il laisse aussi jouer le hors-champs, parfois on entend des bruits, on voit les réactions choquées des personnages, mais on ne verra pas ce qu'il se passe en face d'eux. Du coup le film est-il trop sage? Bien au contraire, l'imagination laissé au spectateur fait bien pire que ce qu'on peut montrer. Surtout que le film nous assène aussi de sacrées séquences de violence pure, d'abord verbale, puis peu à peu psychologique et physique.

La caméra du chef op Benoît Debie ("Irréversible" mais aussi "Spring Breakers") semble comme souvent faire corps avec le film; quand la longue descente aux enfers en forme de bad trip commence, sa caméra se fait fiévreuse, virevolte de personnages en personnages, tourne dans tous les sens, sans limite, jusqu'au vertige. Jusqu'à la folie. Jusqu'à l'écœurement.

Car c'est ça le Cinéma de Noé, un Cinéma poisseux, épidermique, organique. Le pessimisme dégouline de chaque séquence, comme un constat social âpre de notre impossibilité de vivre ensemble. Bref c'est dur, ça secoue, ça fait souvent mal, et on passe un moment très dur en salle... Du cinéma à l'état pur qui privilégie la sensation au scénario. On ressort de la salle lessivé, comme avec une gueule de bois. Peut-être pas le meilleur film de Noé (dont "Irréversible" restera pour moi son chef d'oeuvre) mais un gros morceau de Cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 198 fois
1 apprécie

Autres actions de guitt92 Climax