Les vaches au ski

Avis sur Cloud Atlas

Avatar Dodeo
Critique publiée par le

Pour commencer je m’excuse pour le titre foireux. Ce n’est pas toujours facile de réfléchir un dimanche après-midi. Puis faut dire que le film n’a pas aidé à mettre mon cerveau en marche et ça en est presque frustrant parce qu’il y avait vraiment du potentiel dans le bestiau.

Bon déjà on peut en ressortir une qualité pour le moins sympathique : On ne s’ennuie pas tout au long des 2H50 qui nous sont proposées. C’est un film qui bénéficie d’une vraie vivacité sur le côté formel. On ne s’attarde jamais trop sur les détails, on avance sans plus attendre, on passe d’une histoire à une autre sans jamais fléchir. Tout est très rythmé, parfois à tel point qu’on s’intéresse à une époque durant 10 secondes pour ensuite basculer sur une autre, puis encore une autre. Tout est très concis, très calculé et surtout tout a été fait afin de trouver un lien, pourtant très ténu voire inexistant entre les différentes époques. Quoi qu’il en soit, il y a de quoi occuper le spectateur pour un long moment.

Même si forcément ce ne sera pas toujours évident tant certaines histoires pourront nous paraitre dénuées de sens et d’intérêt. Mais on s’en fiche vu qu’on passe très vite à autre chose. C’est une des forces du film, arriver à faire abstraction de ses propres faiblesses, les mettre sous éteignoir. Le problème c’est surtout que même si certains morceaux sont plus intéressants que d’autres, j’en ai strictement rien à foutre. Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre. Les images défilent, les personnages se déchirent, se meurent, s’aiment parfois et moi je reste là sans vraiment y accorder une réelle importance. Et même si de temps en temps certaines scènes font mouche, grâce notamment à une bande originale diaboliquement réussie, ça reste bien trop peu pour en retirer une expérience émotionnelle concrète.

Parfois j’aime bien prendre un peu de recul avant d’écrire mon avis, histoire de laisser fermenter mes pensées sur ce que j’ai vu, être vraiment sûr de ce que j’en pense. Ici il ne m’aura fallu pas plus de dix minutes puisque le film ne raconte rien d’intéressant. Les personnages ne sont bien souvent que des concepts manquant de vitalité et la conclusion de l’œuvre bien qu’assez réussie n’a pas manqué de confirmer ce que je pensais déjà : Il y a beaucoup d’esbroufe dans ce Cloud Atlas. C’est beau (Enfin si on excepte quelques fautes de goût sur l’époque néo-Séoul), c’est relativement cool, le temps passe vite mais ça ne raconte rien.

Les vaches au ski c’est marrant, moi je trouve ça drôle, c’est assez conceptuel, puis c’est beau je trouve de voir des vaches skier. Sur le moment c’est plaisant quoi. Après coup par contre on n’en a plus rien à foutre. Ah merde, j’ai résumé le film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5887 fois
62 apprécient · 14 n'apprécient pas

Dodeo a ajouté ce film à 1 liste Cloud Atlas

Autres actions de Dodeo Cloud Atlas