De l'émotion pure et brute, de quoi voyager l'espace d'un instant !

Avis sur Coco

Avatar SuperThierry
Critique publiée par le

A force d'entendre des critiques dithyrambiques vis à vis de ce film d'animation, et m'étant refusé à voir la bande annonce (bien que sachant vaguement le sujet) je suis allé voir ce film plein d'espoir, mais sans attentes particulières... Et je dois dire que je n'ai pas été déçu !

Le Visuel Exceptionnel au service du scénario

La première chose qui frappe dans COCO, c'est le soin apporté aux détails ! La peau vieillie de la Abuella plus vraie que nature, les remous de l'eau, des cheveux, des pétales au vent etc... On y est c'est immersif et jouissif !
Vient ensuite l'identité visuelle de ce film ! Tantôt dans une colorimétrie chaude des pays du Sud, Oscillant entre l'orange le jaune et le rouge, puis virant vers une colorimétrie plus froide (de conséquence) dans ses dominantes avec du bleu et des zones d'ombres tirant vers le noir, mais toujours éclairé avec des couleurs vives...
Et cette phrase résume à elle seule le film ! Le sujet et parfois très noir, mais une lueur d'espoir vient toujours l'éclairer...

Des larmes, des larmes et encore des larmes...

Car oui, j'avais beau le savoir, mais COCO est triste à en faire pleurer ! On ne parle pas ici de la tristesse du "Tombeau des Lucioles" mais plus d'une tristesse intime qui peut faire écho à des événements de la vie de tout un chacun... De beaux souvenirs (ou parfois des douloureux) déterrés avec délicatesse et venant chatouiller les glandes lacrymales...
On s'identifie aux personnages, on suit leur histoire avec une certaine passion sans aucun temps mort (sans mauvais jeu de mot)... Parfois même le film réussit le tour de force de nous faire prendre en affection des personnages qui n’apparaissent que très peu à l'écran (confère une scène en particulier, me demander dans les commentaires pour plus de détails).
A l'instar du visuel tout est soigné... Tout est fait pour que l'évolution de l'histoire serve un final d'une tendresse et d'une intensité émotionnelle forte ! Et je dois dire que mon âme d'enfant a vibré, et celle "d'adulte" a pleuré à chaudes larmes...

Une Version Française au petits oignons

Oui la VF est très bonne, et oui il faut le souligner tant certains doublages de films enlèvent de l'émotion et de l'intérêt à l'oeuvre... Mais ici c'est bon ! Très bon même !
La voix de Miguel est à fond dedans et transmet là où il faut, ce petit truc qui pique au coeur !
Sans parler des musiques oscillant entre Français et Espagnol, liaison qui fonctionne, en atteste "Manu Chao", et je ne pense pas que l'on puisse en dire autant de Anglais/Espagnol...
D'ailleurs parlons en des musiques !

ENFIN ! Un Disney (Pixar) avec des musiques qui ne sont pas des produits dérivés

Nostalgique du temps où les musiques des Disney étaient de vrais moteurs pour le scénario et l'émotion, plutôt que des produits réellement commerciaux, comme "Libéré Délivré" (que je ne peux plus entendre tellement elle a hanté nos vies...) ici les musiques ont un fond, un but scénaristique !
Que ce soit au niveau des paroles, de l'émotion des guitares qui jouent, qui pleurent, qui crient une histoire, on est prit dans un tourbillon musical délirant que je n'avais pas vécu depuis FANTASIA...
Et ces musiques participent grandement à humidification des yeux du spectateur...
Mention spéciale aux acteurs qui les interprètent ! C'est beau, bon et juste ! Chapeau bas !

CONCLUSION

Foncez voir COCO ! Que se soit pour rassasié votre âme d'enfant en manque d'évasion, ou encore pour expier les larmes enfouies en vous, ce film est un réel bijoux dans un écrin d'émotions, toutes plus variées les unes que les autres ! Car oui on rit aussi durant COCO ! Sa légèreté fait aussi sa force ! Pour ma part c'est un immense OUI ! Et un très beau souvenir que je garderais de ce magnifique film d'animation !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 224 fois
1 apprécie

Autres actions de SuperThierry Coco