Avis sur

Cold Fish par HammerKlavier

Avatar HammerKlavier
Critique publiée par le

Dommage que le délire autour de la vente de poissons ne soit pas plus poussé. ça aurait pu ajouter une touche de surréalisme à ce récit burlesque et sordide, et éviter quelque longueur au milieu du récit. Ces boutique de poisson restent juste le décor du début du film, mais ça marche plutôt pas mal pour accroché à l'histoire et lui donner un coté original et presque un ancrage "social".

Des longueurs au milieu du film donc, mais la fin se rattrape dans une folie gore, obscène et scabreuse, dérangeante. cette fin n'a pas de morale et peut être vu comme l'image violente et horrifique du dénouement d'une vie fait de frustration, d'absence d'amour. Film noir ou l'humour qui le ponctue n'est qu'un ricanement malsain.

l'utilisation à plusieurs reprise du troisième mouvement de la première symphonie de Mahler, l'air célèbre du "frère jacques" en mineur et composé en marche funèbre grinçante et lancinante, moqueuse même, colle bien au film et à sa progression.

Le propos n'est pas dénué d’intérêt (le basculement dans la folie et la violence d'un homme faible et sans consistance) , mais le tout est vraiment radical et extrême, on est pas vriament dans l'humour noir de la fin du "père noël est une ordure" (oui j'y ai pensé en voyant Cold Fish) mais en plein dans le glauque et le nauséeux.

outbuster
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 200 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de HammerKlavier Cold Fish