Bande-annonce
Affiche Compañeros

Compañeros

(1970)

Vamos a matar, compañeros

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 2
  2. 2
  3. 5
  4. 4
  5. 17
  6. 69
  7. 102
  8. 63
  9. 16
  10. 7
  • 287
  • 26
  • 232

Fraîchement arrivé à San Bernardino, occupé par les partisans du révolutionnaire Mongo Albarez, le citoyen suédois Yod accepte d'aller délivrer, en compagnie de Vasco, le professeur Xanthos. Celui-ci, prisonnier des Américains au Texas, détiendrait la combinaison d'un coffre-fort où sont entassées...

Casting : acteurs principauxCompañeros
Casting complet du film Compañeros
Match des critiques
les meilleurs avis
Compañeros
VS
Western italien passionnel avec Tomas Milian, Fernando Rey, Jack Palance. Vive la révolution !

Oups, j’avais fait la liste de mes envies, et voilà que je zappe « Le dernier face-à-face » de mon visionnage westernien pour me consacrer à mon coup de cœur préféré, « Il était une fois dans l’Ouest ». Oui, Morricone me manquait terriblement et je pardonne à l’anti-duo Tomas Milian-Lee Van Cleef ce mouvement de colt que je n’avais pas prévu. J’ai dégainé du Sergio Leone trop vite. Encore toutes mes excuses Monsieur Sollima. « Il était une fois dans l’Ouest » a donc été mon W numéro trois....

3
Critique de Compañeros par Heurt

Il faut vraiment être fan de Corbucci pour apprécier companeros. Car à vrai dire il n'y a pas grand-chose dans ce western pour lui trouver de l'intérêt. Le succès des films de Leone a fait naitre un tas de bien pales copies, dont companeros fait parti. Puisque les personnages sont pas super bien fait, l'histoire est inexistante, ce n'est que des scènes mises bout à bout, les acteurs n'ont aucune expression, les dialogues et l'humour frôlent souvent le ridicule. Et il n'y a qu'un plan sur 10... Lire l'avis à propos de Compañeros

1 5
Critiques : avis d'internautes (12)
Compañeros
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Compañeros par Johannes Roger

Western sur la révolution mexicaine teinté d’ironie, peuplé de personnage dont la morale douteuse est plus ou moins élastique suivant les rencontre et les situations. Le film de Corbucci ne manque pas de rythme et d’action. Franco Nero et Tomas Milian on tout deux des rôles taillés sur mesure, en guest on retrouve Fernando Rey et Jack Palance, ce dernier pour un rôle de méchant assez savoureux,... Lire l'avis à propos de Compañeros

2
Avatar Johannes Roger
6
Johannes Roger ·
COMPAÑEROS de Sergio Corbucci

Un ton en dessous de "El mercenario" ce western spaghetti reste cependant plaisant à suivre. On retrouve le cynisme de Sergio Corbucci qui sacrifie le personnage pacifiste, qui tout en étant révolutionnaire ne veut pas utiliser la force armée mais la conviction intellectuelle et l'instruction de la jeunesse. Les héros sont toujours un gringo mercenaire qui se vend au plus offrant et un péon aux... Lire la critique de Compañeros

3
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·
Découverte
Franco'rn du Diable. Pum! Pum! Pum!

Aaah, l'univers de Corbucci, je ne m'en lasse pas. Il remet encore le paquet en collaborant une fois de plus avec Franco Nero, qui aura un rôle très similaire à celui qu'il tenait déjà dans El Mercenario. Et comme dans toute collaboration entre les deux gaillards, on y retrouve une bonne dose de testostérone et, surtout, une Gatling qui fera des ravages. Pour votre plus grand plaisir. C'est... Lire la critique de Compañeros

3
Avatar KoalaLeNicolas
8
KoalaLeNicolas ·
Vamos a matar, Companeros !

Si on oublie la fin quelque peu bâclée, un western fort sympathique avec encore et toujours une excellente BO signée Ennio Morricone. Si les réactions de Xantos m'ont pas mal gavé pendant le visionnage, le duo Nero-Milian fonctionne quand à lui à merveille ! Comme je le disais, seule la fin s'avère vraiment décevante, mais sinon c'est vraiment un plaisir à suivre, malgré une mise en... Lire la critique de Compañeros

2
Avatar Kipkip
7
Kipkip ·
Critique de Compañeros par Ygor Parizel

Après un début encourageant, ce western dont l'action est déportée au Mexique en pleine période de révolution perpétuelle. On retrouve ce qui fait le cinéma de Sergio Corbucci mais il est meilleur lorsque c'est plus sombre. Car en effet, il y a dans ce long-métrage une dose d'humour avec ces personnages de canailles, ce n'est pas spécialement réussi. D'autant que la rédaction du scénario... Lire la critique de Compañeros

2
Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·
Toutes les critiques du film Compañeros (12)
Bande-annonce Compañeros
Vous pourriez également aimer...