Affiche Confessions d'un cannibale

Critiques de Confessions d'un cannibale

Film de (2006)

  • 1
  • 2

Mangez-moi ! Mangez-moi ! Mangez-moi !

Pour ceux qui n'ont pas suivi, le festival CinéMadness a lieu en ce moment, proposant une sélection de quatre films inédits en salles, principalement orientés horreur/thriller. J'ai commencé hier avec Donkey Punch et voici donc que je continue avec Confession d'un cannibale. Film Allemand ayant reçu de nombreux prix, il se différencie des autres sur un point, il se base sur des faits réels.... Lire l'avis à propos de Confessions d'un cannibale

10 3
Avatar SlashersHouse
9
SlashersHouse ·

"Ouh lala c'est bizarre je suis émoustillé mais quand même en voilà des manières il est ouf ce type"

C’est grâce à cette Confession d’un cannibale, aka Grimm Love, que Martin Weisz a été repéré par Hollywood et chargé de superviser La Colline a des Yeux 2 version post-Aja. A la vue de Grimm Love, ce n’est pas étonnant : Martin Weisz est un metteur en scène talentueux, il sait aguicher et racoler comme il faut, mais au-delà de la parade, il n’y a rien d’autre que de l’entertainment à gros sabots.... Lire l'avis à propos de Confessions d'un cannibale

4
Avatar Zogarok
3
Zogarok ·

Brumeux

Film étrange qui vous laisse une sensation étrange,comme un repas sans dessert. Il manque quelque chose mais quoi, ce film n'est pas gore dieu merci, on joue sur une atmosphère brumeuse, des flash back souvent confus. C'est lent mais on accroche aux multiples narrations pour arriver au paroxisme de l'horreur, on ne nous montre rien et c'est bien ça qui vous retourne car votre imagination fait le... Lire l'avis à propos de Confessions d'un cannibale

3
Avatar Annabelle Dehoe
8
Annabelle Dehoe ·

Critique de Confessions d'un cannibale par Blockhead

Le film s'intéresse à un fait divers survenu il n'y a pas si longtemps, mais ne s'intéresse pas au côté gore de l'affaire mais plus a la psychologie des persos : "je veux manger"/"je veux être mangé", ce qui aurait pu être un bon film. Sauf que le film est vraiment très lent, mais possède une ambiance très lourde qui met le spectateur mal à l'aise. Aussi, outre fait le côte cannibalisme réel, on... Lire l'avis à propos de Confessions d'un cannibale

Avatar Blockhead
5
Blockhead ·

à point

L’histoire est malsaine, mais c’est surtout la démarche du réalisateur qui semble particulière, ce qui nous est conté n’est pas seulement l’horreur du cannibalisme mais l’attirance de la jeune Katie et la quête d’une explication à de telles atrocités. Elle bascule presque dans la folie et un peu « Comme de Sang Froid » elle est tentée de comprendre pourquoi les deux hommes sont rongés de... Lire l'avis à propos de Confessions d'un cannibale

Avatar cinevu
6
cinevu ·

Végétariens s’abstenir.

Je doute que l’histoire véridique d’Armin Meiwes, le Cannibale de Rotenburg, qui a inspiré ce film de Martin Weisz, fasse autant florès que celle, purement fictive, de notre vieil ami Hannibal Lecter, héros du Silence des agneaux et de ses suites. Et pourtant, elle est bien plus intéressante, psychologiquement parlant, et elle ne met pas en scène un seul prédateur, fût-il... Lire l'avis à propos de Confessions d'un cannibale

Avatar Impétueux
6
Impétueux ·

grim love...

C’est un voyage étrange auquel Martin Weisz nous convie, car si tout le monde a entendu parler de ce fait divers monstrueux ayant eu lieu en Allemagne il y a quelques années, les détails restent flous, mais chacun semble avoir sa petite idée sur la question. Ainsi, le film se révèle intéressant (dans la mesure où il détaille à sa façon un fait divers) pour son interprétation de l’évènement. Et... Lire la critique de Confessions d'un cannibale

Avatar Voracinéphile
6
Voracinéphile ·

Livraison de viande à domicile...

En voyant le titre de ce film, je me suis tout de suite dit que ça serait encore un film sur violence gratuite, mal tourné, bref un navet plat et sans intérêt... Mon avis a vite changé. Certes, le film est parfois un peu longuet et on se demande de temps en temps où le réalisateur veut nous emmener. Cependant, c'est ce que j'appelle un bon film : à la fin, on a un vrai sujet de réflexion amené... Lire la critique de Confessions d'un cannibale

Avatar Irthaal
7
Irthaal ·

Critique de Confessions d'un cannibale par buckwell

j'avais lu beaucoup de mauvaises critiques sur ce film... c'est vrai que ce n'est pas un chef-d'œuvre mais on se laisse vite prendre au jeu... les mauvais points ? une pseudo-histoire d'étudiante faisant une thèse... quitte à parler de la vie d'un serial-killer, autant assumer le biopic jusqu'au bout et ne pas utiliser un paravent pour la ménagère de moins de 50 ans... (voir Ted Bundy ou Henry... Lire la critique de Confessions d'un cannibale

Avatar buckwell
7
buckwell ·

Critique de Confessions d'un cannibale par Droopson

La première des qualités que je trouve au film est qu'il ne s'agit pas d'un biopic. L'histoire donne beaucoup de détail provenant du sordide fait divers de Rotenburg, mais n'est pas tombé dans le piège où "Dahmer le cannibale" chuta lourdement. La lenteur, l'ambiance sonore et les lumières ternes jouent un rôle important dans le récit ce qui peut justement lasser ceux qui n'aime pas le genre. Lire l'avis à propos de Confessions d'un cannibale

1
Avatar Droopson
7
Droopson ·
  • 1
  • 2