Pitié ! Ne cognez plus !

Avis sur Creed II

Avatar Garetti Loop
Critique publiée par le

Quelle épreuve que de voir ce copié-collé du très bon quatrième volet de la série Rocky.

Seul le spectateur prend de vrais coups et ils font très mal ! On est d'ailleurs presque K.O d'office lorsque l'on comprend très rapidement que ce film ne sera que régurgitation.

On nous avait pourtant promis de belles choses avec la présence à priori en substance d'un Drago face à un Creed. Il n'en est rien !

Nous voilà donc baby-sitters prisonniers de deux chiards que l'on regarde pendant 1h31 reproduire les mêmes schémas ( quasiment à la scène près) que leurs papas respectifs.

Il y a 35 ans ( déjà mon dieu ! ) on pouvait trouver (sans trop intellectualiser mais quand même) une vraie dimension sociale aux personnages grâce aux volontés marquées d'un stallone scénariste et réalisateur. Des émotions fortes tenues par de vrais acteurs. Un montage très efficace et ce sur une musique addictive ! Des scènes d'entraînements qui nous donnait envie de faire de la musculation dans la seconde ! Des combats intenses et rythmés qui faisaient monter comme une envie folle de boxer habillé d'un pyjama en sautant sur son lit pour imiter Rocky ! Des personnages auxquels nous nous attachions !

Aujourd'hui, nous voilà dans ce Creed 2, assis en plein milieu du désert
( décor finalement très représentatif du film) regardant un pseudo boxer se prendre les pieds dans des pneus, appeler sa maman pour calmer sa fille lorsqu'elle pleure, faire une ridicule demande en mariage à sa compagne qui sort presque des WC et se battant pour récupérer les clés de sa bagnole !

On nous sert "généreusement" par le biais d'une réalisation très proche de l'amateurisme 2 combats incipides avec un Michael B Jordan mou et totalement désincarné ! Un Rocky plus pathétique que jamais, une compagne sourde qui chante et un bébé sourd également pour tenter de tirer une larme aux spectateurs..

On jette très vite l'éponge... On s'en fout ! On ne s'attache à aucun des personnages ni à ce qu'ils traversent tellement on est dans une Sitcom M6.

Seul point intéressant dans l'idée de ce film, la présence d'un Ivan Drago pauvre et esseulé ainsi que de son fils manutentionnaire. Voilà qui nous ramène au premier Rocky et à ses suites ! Eh ! Bien non ! On préfère à ces deux personnages pour le coup vraiment dignes d'intérêt un bon gros mauvais mélo.

Dommage ! Car au final il aurait été bon de voir plus en profondeur les Dragos ! Car c'est cela Rocky pour simplifier.. Se hisser dans la douleur vers le haut et donner tout ce que l'on a pour améliorer sa vie.

On espère secrètement tout au long cette soirée de baby-sitting (même si on sait bien que Creed après une énorme branlée se relèvera en deux jours à peine pour finalement gagner) que Drago fils sortira vainqueur et effacera définitivement la lignée Creed d'un bon coup de poing ! Une déception de plus, il perd lamentablement et son papa est au bord des larmes en voyant son fils prendre des gifles sur le ring tout cela sous le regard indigné de sa maman qui s'en va avant la fin du combat. Mais à la différence de Creed, on s'attache presque aux Dragos.

Un Drago 1 nous replongeant dans ce qui avait pu nous prendre aux tripes quand on faisait encore des films aurait été bien plus malin et sûrement plus pérenne pour la franchise rocky que ce navet auquel il ne faut absolument pas donner suite !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 557 fois
1 apprécie

Autres actions de Garetti Loop Creed II