Creed, ou le retour d'une saga

Avis sur Creed - L'Héritage de Rocky Balboa

Avatar Plo9ti8
Critique publiée par le

Risque de spoile

Pour le retour de la franchise Rocky , on aurait put penser que le réalisateur et les scénaristes allaient juste recracher une bouillie informe, une sorte d'amalgame entre les codes de la licence et de quelques nouveautés (pour faire l'illusion d'un renouveau). Mais ce n'est heureusement pour nous pas le cas !

Commençons avec l'histoire qui va cette fois-ci suivre Adonis Creed qui est le fils caché d'Appolo (ou une manière gentille de dire qu'il est son bâtard :p). Adonis va durant le film (cela va de soi) rentrer dans une quête pour graver sa propre légende avec le poids de son nom et du prestige qui l'entour dans le monde de la boxe, et va pour cela faire appel à Rocky pour le former.

En soi ce n'est pas révolutionnaire, le deus ex machina de la progéniture caché ou perdu d'un héro est souvent employé mais la manière de traiter le personnage va faire toute la différence.
Adonis n'est en effet pas le simple enfant qui va tout faire pour être comme son père, un écueil que font souvent les films dont les personnages ont ce genre de passé. Il ne va pas non plus le détester et agir à contre courant, mais va justement essayer de conserver la mémoire de son père, en écrivant son histoire, et cela en jonglant avec les problèmes que crées ce genre d'héritage.
Il est d'ailleurs intéressant de noter que ce que vit Adonis et courant pour les enfants de toutes artistes ou sportifs qui souffrent de la comparaison d'avec leurs parents.

Le personnage de Rocky est quant à lui toujours aussi attachant, avec ce comportement presque enfantin mais qui est plus sérieux que dans les autres épisodes. Cela démontre donc d'une évolution du personnage non seulement le film mais aussi dans la saga. Le fait qu'il souffre du cancer modifie la vision que l'on peut avoir de Rocky de légende pour justement faire comprendre qu'il est un être humain comme tout le monde.

Pour ce qui est de Bianca (la voisine puis copine d'Adonis), elle est un personnage assez bien travaillé qui n'est pas là pour être une Adrienne Bis mais possède bien sa propre personnalité : sûr d'elle, confiante en ses capacités.
Le fait qu'elle souffre d'une dégénérescence auditive rend le personnage plus grave mais qui continu à vivre malgré son handicape grandissant. C'est un comble puisque celle-ci est chanteuse dans un groupe.

D'un point de vu technique, les combats sont bien filmés, ils possèdent un bon rythme et vous donnera envie de vous lever pour encourager Adonis. Les combats sont naturel, la chorégraphie est tellement bien faite qu'il ne semble pas y en avoir.

Il y a une mise en parallèle bien trouvé du combat que mène Adonis pour progresser et de Rocky contre le cancer qui le ronge.

Les codes emblématiques de la saga sont bien repris et remis au gout du jour.

La fameuse scène où Rocky s’entraîne et fini en montant des marches, et ce déroule cette fois dans un quartier pauvre où Adonis va courir jusque la salle de boxe où il s’entraîne (A noter que cela parait tout de même artificiel quand le groupe de jeune à moto/quad l'encourage et le suit).

La scène comme susmentionné où Rocky monte les marches a effectivement lieu en fin de film, mais a plus d'impacte car c'est un Rocky affaiblie par la chimiothérapie auquel nous faisons face et qui va gravir ces marches avec difficulté.

En conclusion nous somme en présence d'une suite qui est plus que digne de Rocky mais qui suit le message que porte ce film, c'est-à-dire l'acceptation de l'héritage et de ses origines et la création de sa propre légende. Et c'est sans nul doute que ce nouveau film de l'univers Rocky saura s'émanciper de l'ombre des films de la saga et qu'il saura créer à travers les (futurs) suites ses propres codes en gardant malgré tout des éléments de la saga originelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 302 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Plo9ti8 Creed - L'Héritage de Rocky Balboa