Affiche Crooklyn

Crooklyn

(1994)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 1
  2. 0
  3. 3
  4. 6
  5. 24
  6. 89
  7. 152
  8. 93
  9. 20
  10. 11
  • 399
  • 38
  • 389

A Crooklyn, dans les années 70. Woody est un jeune Afro-Américain au chômage. Il n'a qu'une passion, le jazz, qu'il ne conçoit que dans sa forme la plus pure et dans son expression la plus traditionnelle. Caroline, son épouse, et leurs cinq enfants, dont la petite Troy, véritable garçon manqué,...

Casting : acteurs principauxCrooklyn

Casting complet du film Crooklyn
Critiques : avis d'internautes (6)
Crooklyn
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Crooklyn par Ygor Parizel

Ce film de Spike Lee est une petite merveille de chronique familiale, ça doit être le meilleur long-métrage du cinéaste. On est dans le Brooklyn du début des années 70, on y suit les péripéties d'une famille nombreuse mais aussi d'un quartier avec les bêtises des gamins, les galères économiques, les disputes intra et extra familiales puis les moments de tendresse. La reconstitution est...

Avatar Ygor Parizel
10
·
Critique de Crooklyn par FrankyFockers

Chronique d'une famille black de Brooklyn dans son quotidien, traité avec beaucoup d'humour même quand les circonstances sont tragiques, et c'est souvent le cas. Film attachant, et très belle utilisation de la musique - des standards soul, funk ou rock - qui généralement dédramatise des situations en en proposant un contre-pied parfait. Lire la critique de Crooklyn

Avatar FrankyFockers
7
FrankyFockers ·
Critique de Crooklyn par MIRAMAR_64

Film basé avant tout sur l’ambiance d’une famille dans un quartier de brooklyn des années 70. Le jeu des acteurs et la mise en scène sont bons Le scénario est plutôt sobre mais sociologiquement intéressant. La B.O. est une merveille. 2 CD de 15 titres chacun, nécessaires pour compiler les tubes des 70’s avec des versions spéciales qui s’enchaînent tout au long des deux heures du film. Lire la critique de Crooklyn

Avatar MIRAMAR_64
8
MIRAMAR_64 ·
Critique de Crooklyn par dadujones

Un Spike Lee léger, c'est bien aussi. Des tranches de vie toutes fraîches, pêchées du matin. Toujours aussi fluide, bruyant, filmant un bordel innommable et réjouissant avec précision, saturé mais pas comme un pot de curry, Motown sans redite -balaise-, nuancé et à la fois stéréotypé pour de bonnes raisons, touchant, triste, drôle, vaste, à la limite du théâtre, avec une ribambelle de gosses... Lire l'avis à propos de Crooklyn

2
Avatar dadujones
9
dadujones ·
Découverte
Une respiration dans l'oeuvre de Spike Lee.

En 1994, Spike Lee a déjà enchaîné une bonne demi-douzaine de films très engagés, au risque de se répéter. Alors pour Crooklyn, son septième film, il décide de prendre tout son monde à contre-pied. Point de revendications politiques dans Crooklyn (même si on s’insulte de nègre dedans dès que possible) ni même de message pro-Noir comme d’habitude chez le petit excité, le film est un... Lire l'avis à propos de Crooklyn

1
Avatar CeeSnipes
8
CeeSnipes ·
Toutes les critiques du film Crooklyn (6)