Quand un connard devient touchant

Avis sur Dallas Buyers Club

Avatar JulieG
Critique publiée par le

Parce qu'aider les autres c'est aussi s'aider soi-même. Ou comment en partant d'une démarche purement égoïste un cow-boy complètement con, drogué, alcoolique et homophobe évolue, grandit et nous surprend par son intelligence cachée et sa touchante pudeur. Comment il est parvenu à faire d'une maladie, une cause, un combat à défendre pour tous. J'ai adoré.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 196 fois
1 apprécie

Autres actions de JulieG Dallas Buyers Club