Blood, love, and murder.

Avis sur Dark Shadows

Avatar UnknownPerson
Critique publiée par le

Liverpool, 1760. Là où commence notre histoire. Barnabas et ses parents partent pour le nouveau-monde, en quête d'une nouvelle vie. Ils fondent une ville en leur propre nom, Collinsport, et installent une industrie de pêche. Quelques années plus tard, l'on retrouve Barnabas, jeune homme, au bras d'Angélique, cette dernière étant éperdument amoureuse de lui. A son grand désespoir, Angélique voit l'homme de sa vie repousser ses avances, et, par vengeance, elle décide d' assassiner ses parents. Peu après, Barnabas s'éprend de Josette. Angélique le découvre et transforme Barnabas en vampire, et grâce à ses talents en sorcellerie, provoque la mort de Josette. Barnabas est alors enfermé dans un cercueil et enterré dans la forêt. Deux siècles passent et Barnabas est accidentellement libéré. Il va en profiter pour mener sa propre excursion et se venger d'Angélique avec l'aide de ses descendants.
Se retrouver seul dans une salle obscure avec pour seule compagnie un ami inculte en quelques cultures artistiques que ce soit, c'est assez jouissif. Et en même temps étrange. Tout comme le film. Parce que oui, j'y allais avec une certaine appréhension, n'ayant vu que bien peu d'oeuvres de Tim Burton. Mais il faut dire que tout c'est parfaitement bien passé.
Le film fut à la hauteur de mes espérances, tant par le scénario, aussi banal soit il, que par les attentes musicales. Alice cooper, l'arrivée de Victoria à la gare, la scène finale, tels sont les bons moment musicaux qui vous attendent (ou qui vous ont attendus). Johnny Depp m'a totalement subjugué, impressionné, passionné. D'abord par son allure physique ( les cheveux plaqués sur le front, le teint blafard, les yeux), que par son allure vestimentaire ou simplement par son jeu d'acteur.
Alors, bien sur, il faut apprécier le coté décalé de la chose. L'univers peut vous déplaire puisque pour bien des gens trop enfantin, trop répétitif, et je conçois tout à fait, étant donné que je n'ai aucune légitimité en la matière, à cause d'une trop faible connaissance de l'univers Burton, mais soyons honnêtes, le film ne vaut tout de même pas la note minimale, à l'inverse de quelques blockbusters Américains mieux évalués (American Pie).
Bref, certains adhéreront, d'autres pas. Les uns reprocheront la bizarrerie du film et la constante répétition de l'univers Tim Burton, d'autres approuveront son coté psychédélique et étrange, quand bien même plaisant. A chacun son propre avis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 640 fois
12 apprécient

Autres actions de UnknownPerson Dark Shadows