A en vouloir trop, Deadpool se casse, en partie, la gueule

Avis sur Deadpool

Avatar Halifax
Critique publiée par le

Ni très drôle, ni très subversif, pseudo déjanté et à peine « cru ». Ce Deadpool qui a fait toute sa promo sur son côté déjanté, de Marvel pas comme les autres, à certes extrêmement bien réussi sa promotion…dommages que le film ne tienne quasiment aucune de toutes ses promesses.

Dés la première séquence, Deadpool pose le cadre, un générique d’introduction « hilarant » à base de « un imbécile » et autres qualificatifs peinturluré pour qualifié le casting et l’équipe. Sympathique mais pas foufou non plus. S’en suit alors toute une première partie très mal construite et d’une lourdeur absolue.
Non pas que l’humour de Deadpool me déplaise, loin de là, mais il faut avouer qu’il y a quantités de blagues qui tombent à plat. Les allers/retours pour mettre en forme le personnage de Deadpool sont très bordéliques et ne sont pas forcément enrichissants. La « transformation » de Deadpool est vraiment peu originale et n’ajoute que peu d’intérêt pour un personnage que j’aurais aimé moins connaitre finalement. Ne pas en savoir trop aurait ajouté ce côté décalé et très énigmatique à toute cette histoire. Dommages car, encore une fois, on se retrouve avec un film où on prend le spectateur par la main (ou pour un con). On lui explique tout de A à Z et ce n’était pas nécessaire pour un film qui se voulait « plus adulte ». D’autant plus dommages, que Deadpool, dans l’action, est vraiment super cool et c’est là où le potentiel « déjanté » se voit le plus. Toute la première partie est d’ailleurs sauvé par cette scène (très longue finalement) ne tenant que par 12 balles et un côté sanguin assumé.

Ryan Reynolds confirme son renouveau (The Voices attend toujours sur mon DD), il est accompagné de Morena Baccarin, qui impose sa plastique forte agréable tout en compensant son manque d’expressivité (même chose que dans Homeland finalement…). Ed Skrein n’a rien d’un méchant très charismatique et ne donne aucune profondeur à un personnage déjà bien fade qui le devient encore plus quand Tim Miller se sent le besoin de tout nous expliquer. On compte pas mal de second rôles sympathiques venant donner un peu plus de saveur, l’introduction de certains X-men et de T.J Miller. Ce Deadpool ne brille quand même pas par son casting qui n’a rien de bien subversif ! C’est du Marvel classique tout craché finalement (On m’a dit que c’était subversif alors j’ai attendu….j’attends….j’attendrai….)

Heureusement que Deadpool (qui m’aura couté 8,50€ tout de même) décolle enfin dans la seconde partie. Le film est plus furieux, Deadpool dévoile enfin son côté violent et déjanté. Le côté comique du film est plus présent et malgré un scénario ultra basique, le film est plutôt solide et sympathique à suivre. On a le plaisir de recevoir quelques blagues bien senties sur les X-men. Tim Miller a arrêté d’essayer de péter le 4ème mur. C’était bien essayé mais pour moi c’est raté. Là où c’est fin et piquant dans House of Cards, ici c’est fade et souvent superficiel et inutile. Ça rejoint le nombre de blagues risibles qui plombent le film à plusieurs moment (#PayeTonProut sérieux ? Traduction ?…).
Heureusement que la scène finale est super bien sentie et montre ce à quoi aurait du ressembler Deadpool dés le départ, un type qui s’en fou des codes, qui achève sans concession, qui aime sa meuf (tant au lit que dans la vie), un type cynique et pince sans rire qui vient nous lâcher des blagues piquantes (et non potaches et risibles).

Finalement Deadpool à voulu trop en faire et est devenu une caricature de la caricature de la caricature de la caricature de la caricature de la caricature de la caricature. C’est d’autant plus dommages que le film avait certainement beaucoup de potentiel. Et là où un Gardiens de la Galaxie réussissait à faire du décalé tout en ayant une vraie identité sans jamais tombé dans le potache débile, Deadpool se rate. Rate la marche qualitative pour tomber dans la facilité du pipi caca. Un coup d’essai à moitié réussi qui augure toutefois la possibilité de suites bien plus abouties et beaucoup plus sympathiques !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1393 fois
37 apprécient · 6 n'apprécient pas

Halifax a ajouté ce film à 6 listes Deadpool

Autres actions de Halifax Deadpool