Misa, Mya, Miya, qu'importe ton nom, qu'importe l'oeuvre, tu restes détéstable

Avis sur Death Note

Avatar UltimeTofu
Critique publiée par le

Alors là….On va s’attaquer à un gros morceau.

Comme pour beaucoup, les trailers du film Death Note m’avaient fait imaginer beaucoup de choses. Avec des effets spéciaux qui paraissaient assez bons, des scènes d’action trop présentes et bien américaines, un L très différent de l’original et un Light un peu tête à claques.

Heureusement certaines de mes craintes se sont avérées infondées.

Contrairement à un Dragon Ball Evolution, il est clair que les réalisateurs ont lu le manga. Limite, on voit qu’ils en sont fans. Car malgré ce que l’on peut dire, Death Note, c’est juste l’histoire d’un type qui trouve un cahier qui a le pouvoir de tuer des gens. Que ça se passe à Seattle dans une ambiance américanisée ou à Tokyo, au final, ça n’influence pas réellement l’essence même de l’œuvre.

Pour autant, est-ce un bon film ?

Sincèrement, je ne l’ai pas trouvé terrible. Néanmoins, ce n’est pas une bouse non plus.
Niveau mise en scène, effets spéciaux etc. C’est très bon (bon ok, à part cette course-poursuite WTF à la fin). Et malgré un contexte totalement différent, on retrouve l’ambiance un peu malsaine du manga. Néanmoins, il est clair que si nous voulons apprécier pleinement le film, il faut se détacher de l’œuvre originale…Bien que certaines références soient intéressantes. –Notamment la manière dont le nom « Kira » est trouvé.-

Même si on sent que les acteurs sont à fond dans leur rôle, c’est au niveau des personnages et du scénario que le bat blesse malheureusement.

Et c’est très étrange car d’un côté, il y a des personnages insupportables et de l’autre ceux que l’on ne peut qu’adorer. Pas d’entre deux dans ce film.

Clairement, Watari, L et Light sont une réussite. L, dans son rôle d’ennemi de Kira, remplit parfaitement son office. Il respire le détective surdoué un peu chelou. Pourtant, contrairement au manga, ce dernier possède des sentiments et est capable de péter des câbles. Le rendant ainsi très humain. Pour un personnage qui s’oppose à un « Dieu », on ne pouvait pas faire mieux.

Light, quant à lui, ne va pas plaire à grand monde. Ce n’est pas le psychopathe imbu de lui-même que les fan du manga attendaient. C’est juste un petit con. Un gamin qui a reçu un pouvoir trop gros pour lui et qui va finir par se brûler avec ce dernier. Lui aussi est plus humain que dans le manga. Ce qui est d’un côté très bien trouvé. Mais qui de l’autre rend le personnage assez insupportable il faut l’avouer.

Ce n’est qu’une hypothèse mais je pense que les auteurs ont tenté de nous montrer deux manières de s’approprier le grand pouvoir du carnet :
D’un côté nous avons Light qui reste modéré malgré tout. Qui se rend compte que le Death Note le dépasse.
De l’autre nous avons Miya (Misa) pour qui le pouvoir lui est monté à la tête.

Cette opposition, et la relation qui en découle, pose néanmoins quelques problèmes. Tout d’abord, nous avons un Light sensé être ultra intelligent. Qui pourtant, durant les ¾ du film, suit Miya comme un petit chien en sachant très bien que ça va finir par mal tourner. D’ailleurs, le fait que ce soit toujours les personnages qui rappellent que Light est un surdoué est assez gênant. D’accord, Light est un génie. Mais moi je veux voir son génie en action, pas qu’on me le dise. Et en effet il montre ses capacités…Mais à la fin du film, lors du dénouement.

Ce qui est fort dommage et qui, pour moi, représente l’un des plus gros défauts de ce film.
Le second gros défaut est Ryuk.

Le souci est qu’ils ont tenté de le faire comme un personnage ambigu. Et ça se voit.
Pourtant, ils ont échoué. Ryuk est tout sauf ambigu. Il est méchant point. Et c’est un énorme problème. Il pousse les Kira (car oui au final dans ce film, Kira n’est pas Light. Kira est Light et Miya. Ce qui ne plaira pas à beaucoup encore une fois) à tuer. Tuer, tuer, toujours tuer plus. Mais pourquoi au final ? Il parle de jeu mais nous ne savons pas vraiment de quel jeu il parle. Dans le manga également, il est spectateur juste pour rigoler. Mais étrangement dans ce film, c’est plus gênant. Plus gênant car il est clair qu’il prend parti. Dès que Light n’aborde pas dans son sens, il le menace de donner le Death Note à quelqu’un d’autre. Au final du coup, il intervient non ? Qu’en est-il du jeu ? Pourquoi influence-t il le cours des choses de cette manière-là alors qu’il est sensé uniquement vouloir du spectacle ? Qu’il est sensé être neutre ?

Pour finir, les musiques sont malheureusement assez oubliables. A un moment donné, j’ai cru vaguement entendre un remix du thème de L mais il s’agissait sans doute de mon imagination de fangirl.

En conclusion, ne regardez pas ce film en tant que fan de Death Note mais en tant que spectateur Lambda. Vous aurez plus de chance de l’apprécier. Quant à savoir si c’est un bon film de divertissement…Et bien il s’agit plus du ressenti qu’autre chose. Car encore une fois, il est clair que la production a fait de son mieux pour sortir un film plus que correct.

Pour ma part, le père de Light et Miya m’ont insupporté au possible. Light, malgré le fait qu’il soit bien écrit est resté agaçant et grinçant... Du coup, je n’ai sans doute pas apprécié le film comme il le fallait.

Néanmoins, avant de clamer que c’est une bouse sans nom salissant Death Note, jetez-y un œil. Vous pourriez vous surprendre à apprécier certains points.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de UltimeTofu Death Note