Hype Note

Avis sur Death Note

Avatar Angel Ognito
Critique publiée par le

Death Note , c'est l'histoire d'un combat complexe entre le pouvoir offert à un jeune garçon de refaçonner le monde grâce à un cahier de la mort et entre le plus grand enquêteur qui lui utilise la justice pour alliée.

Alors oui personnellement je suis très fan de cet anime qui a bercé mon adolescence. C'était une réelle et agréable surprise que de découvrir un manga aussi profond, au connotation de Thriller mais aussi d'analyses sociales : et vous ? que feriez-vous avec un tel pouvoir ,

Netflix a donc décidé de remanier ce manga culte pour nous offrir un film d'1h40. Certes ce n'est pas long mais assez pour en tout cas imposer les bases d'une future "bonne" trilogie qui sait ...
Promis, j'ai regardé le film comme si je découvrais quelque chose de nouveau, comme si je ne connaissais pas du tout l'oeuvre originale et que l'on me proposait cette histoire pour la première fois. Malgré ça , c'est difficile tant le film tente d'insérer des éléments proches de l'anime en format clin d'oeil.

Et mon avis ? C'est que le film se viande totalement. Et voici quelques points du pourquoi du comment :

  1. Light Turner est un gros con. Bon déjà le film te le présente comme un gars qui est Surement intelligent vu qu'il fait les devoirs de tout le monde en échange d'argent. Clairement la réaction lorsqu'il découvre Ryuk est totalement drole, j'ai fais rewind/play au moins 5 fois, d'abord pour réaliser ce qui se passait et ensuite juste pour me marrer. Mais là où j'ai directement perdu le héros principal , c'est lorsqu'il drague clairement Misa ... Oups Pardon ... Mia avec le death note " regarde je peux tuer les gens" . Sincèrement , qui , avec un tel pouvoir le confierait à la première venue ?
    Bon au final , le personnage est totalement changé . Il a perdu sa maman et du coup la vengeance du meutrier que Papa Flic Raté n'a pas pu arrêter sera le réel élément déclencheur en sa transformation en Kira. Oui parce que le mec de l'école qui tabasse tout le monde et qui se fait exploser la tête par une échelle, tout le monde s'en fou un peu... Dans ce film , Light m'ennuie, il est limite ado attardé avec des problèmes de familles qui a juste besoin de reconnaissance. Light Yagami est calculateur et surtout il utilise son pouvoir à la base pour nettoyer le monde des mauvaises personnes.

  2. Mia. Je n'ai rien à dire. Personnage insipide qui est censé mettre un peu de piment dans les choix de light et qui devient même un problème. Mais bon ils semblent être en couple et du coup elle m'a empêché souvent de suivre Light Turner vu la place qu'elle prenait. Et au final il s'avère qu'elle est un peu la Vraie méchante du film. "bouh les femmes c'est méchant". Étrange qu'aucune cause féministe se soit vue outragée d'ailleurs par le comportement de cette Mia qui veut absolument le pouvoir... J'ai vu des polémiques partir pour bien moins que ça ...

  3. Le père de Light. Caricature du flic raté qui n'a aucune autorité sur son fils depuis que maman est partie. Problème de communication. Bref vu et revu et j'en peux plus de voir ce genre de comportement en 2017.

  4. Alors voilà le point que j'attendais le plus de ce film. Il a été victime des critiques dès ses apparitions dans les bandes-annonces car oui L est bien noir dans cette adaptation (pourquoi pas après tout ? Hermionne est bien noire aussi dans la pièce de théâtre d'Harry Potter) Que soite , après visionnage , c'est clairement plus pour faire polémique selon moi que d'être un vrai choix artistique. Honnêtement , si le film voulait me proposer un L à sa manière , je me disais que c'était une bonne idée. Le réel problème réside dans ce pompage complet du personnage . Ce L interprété par Keith Stanfield est totalement maladroit. Il reprends les même caractéristique que Ryuzaki sans complexe : Position assise , manière de tenir les objets, surdose de sucre constante, fin calculateur (même si on ne voit jamais aucune déduction. C'est quand même un peu fou pour le meilleur enquêteur du monde). Et puis le film part en vrille, L découvre que Light est Kira mais on ne sait pas comment et la discussion qui suit est digne de la cour de récrée : " c'est toi kira !" "Naaan c'est pas moi ! " Puis le film décide que imiter le L du manga ça devient un peu ennuyant alors il prend un arme , oui oui une arme, et décide de venger Watari en tuant kira.

  5. Ryuk est un personnage auquel ils semblent avoir donné plus d'importance dans son implication face au couple Light / Death note mais personnellement j'ai trouvé ces scènes très futiles. Le fait qu'ils puissent interagir avec la réalité alors qu'ils s'agit d'un dieu de la mort. Mais surtout son coté sadique et hyper impliqué dans l'utilisation du cahier. Il semble être fan de Mia et n'est pas du tout là pour observer light. Il le menace plusieurs fois d'ailleurs. D'un point de vue technique , il est Ok . Mais avec un acteur comme Willem Dafoe derrière les traits du Shinigami, c'est triste de voir ô combien il est effacé. Juste un moment qui m'a fait vraiment titiller : light lit un peu les mots des anciens propriétaires du death note et il lit que "Prends garde à Ryuk". quelques instants plus tard, Ryuk dit à Light que personne n'a jamais pu écrire son nom entièrement dans le death note... Bref , évitons d'enc*ler les mouchers.

  6. Sixième et dernier point : Le pouvoir du Death Note. En gros le cahier peut tout faire dorénavant, même contrôler les gens pour qu'ils répondent à leur téléphone avant leur mort et qu'ils agissent clairement pour toi. Même annuler la mort de quelqu'un en brûlant la page mais ce pouvoir se limite à une seule fois par propriétaire. D'ailleurs il peut même décider qu'une page du cahier, préalablement déchirée s'envole et tombe dans le feu par magie.

bref , réinterprétation , adaptation , peu importe, j'ai trouvé ce film très mauvais. Et pourtant j'aime netflix. J'ai aimé la carte blanche qu'ils ont laissés à Bong joon-ho et son Okja. Si vous regardez des interviews vous verrez qu'il n'a pas eu de réelle interdiction , netflix lui a laissé réaliser son film comme il l'entendait et je trouve ça tout a fait honorable.
Je ne me suis pas attardé sur la B.O. mais elle est très mauvaise. Si peu assumée. Le film se la joue cool et détendu avec un sujet très impliqué mais parfois il se la joue Gardiens de la galaxie, avec un choix de musique totalement has been et loufoque.
Le film est mauvais, et je ne saurai que conseiller à ceux qui ont aimés ou pas le film de découvrir l'anime de 37 épisodes. Le combat psychologique est plus qu'intéressant , et L et Light sont deux réels personnages dans une vraie histoire.

Et aussi, juste pour le coup de gueule : On est pas rageux juste parce qu'on a connu une oeuvre et qu'on aime pas son adaptation cinématographique. Pour moi il s'agit d'un concept qui fait gagner du pognon et death note était le parfait client pour ça . Ceux qui ont vu Assault on Arkham et ensuite Suicide Squad comprendront mon point de vue. Une oeuvre a beau être adaptée d'une autre, elle reste lié à ses origines et son concept. Death note est ce genre de concept qui aurait pu être exploité dans toute sorte de culture. Alors ouvrez vos esprits et n'hésitez jamais à défendre vos idéaux.

Enfin , Soyez heureux et continuer à ouvrir vos yeux et vos oreilles.

Love

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 804 fois
1 apprécie

Autres actions de Angel Ognito Death Note