Netflix a écrit mon nom dans le Death Note

Avis sur Death Note

Avatar Yoann Armando
Critique publiée par le

Initialement, Death Note est un chef d’œuvre d'écriture nous narrant l'histoire de Light un ado surdoué perdant peu à peu son humanité et tombant dans la folie à partir du moment où il trouve un cahier permettant de programmer la mort des gens. S'en suit alors un duel acharné entre Light souhaitant être le Dieu d'un nouveau monde sans criminel et des enquêteurs qui tentent de le faire tomber.
Avec Netflix, on a droit à une adaptation qui ne suit en rien l’œuvre original. Je n'ai pas de problème avec ça lorsque l'adaptation est très bonne. Le problème c'est que ce long métrage est tout simplement mauvais sur presque tous les plans. Du coup, je me demande encore quel est l'intérêt de prendre une licence aussi bonne pour ne garder que le principe de base (un cahier qui permet de tuer des gens) et changer tout le reste.

Les personnages sont quasiment tous ratés, Light est faussement intelligent et subi les événements plus qu'autre chose (un comble quant on connaît le vrai Light). Sa seule action intelligente intervient dans la toute dernière minute du film.
L est tout aussi faussement intelligent que Light et se laisse submergé par ses sentiments durant tout le film. Il prend des risques inconsidérés qui font de lui un piètre stratège comme montrer son visage à tous en direct à la télévision.
Ryuk ne sert pas à grand chose, il ne suit même pas Light dans tous ses déplacements. Plutôt qu'avoir une personnalité neutre comme dans le manga, il est juste méchant et déteste Light.
Et je ne parle même pas du père de Light qui est un simple flic raté...

Mais le comble coté personnage c'est que le seul qui est intéressant est un personnage qui n'existe pas dans l’œuvre original. Je parle de la petite amie de Light, Mia (car oui, Light est un ado qui ne pense qu'avec sa braguette dans ce film). C'est une fille intelligente avec un complexe de dieu et qui pour le coup, est la seule à essayer d'avoir toujours un coup d'avance sur les autres. Bref Mia ressemble plus au Light du manga que le Light du film. Malheureusement, plutôt que dépeindre les multiples facettes de sa personnalité, le film fait d'elle une simple méchante.
D'ailleurs coté casting, Margaret Qualley est la seule qui joue bien dans ce film. Mais bon, je reconnais qu'il est difficile d'en vouloir aux autres acteurs de jouer mal tant leur personnage sont mal écrit.

Coté scenario, même si je savais qu'étant une adaptation ne suivant pas à la lettre le manga, il y avait de ce fait le risque de voir le principe même du Death Note être un tantinet modifié. Eh bien, même avec cela en tête, j'ai quand même été choqué par certaines libertés prise par le réalisateur. Dans Death Note on le sait, pour tuer quelqu'un, il suffit d'avoir le visage de la personne en tête et son nom complet. Eh bien ici, pas besoin de s'embêter avec tant de détail, il suffit juste d'y mettre un prénom, voir juste le surnom de la personne visée... Et oui, on en est là !
Il va sans dire que le combat opposant Light à L est également totalement raté. En effet, les interactions entre ses deux personnages (qui a la base oscille entre la haine et le respect de l'autre) sont constituées de disputes dignes de la cour d'école où le ton monte, sans même une tentative de la part de Light de cacher son identité de meurtrier. Où sont donc passées les scènes de discussion d'apparence banale mais aux réels enjeux stratégiques ? Elles ont simplement été remplacées par une affreuse course poursuite digne des plus grand navet du cinéma américain.

Passons maintenant à la réalisation, certaines personnes affirment que c'est la seule chose à sauver du film et j'ai du mal avec cet argument. D'une part, car le film se veut gore juste pour être gore sans aucune autre forme d'ambition. Et d'autre part, car les divers décors et autre plan sont plus que banal avec en prime une musique quasi inexistante.

Pour finir, quitte à vouloir s'éloigner autant de l’œuvre original, le réalisateur aurait du partir d'une feuille blanche concernant l'intrigue et les personnages en faisant par exemple de Mia LE personnage central du film plutôt que de créer un frère à Dragon Ball Evolution.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 143 fois
1 apprécie

Autres actions de Yoann Armando Death Note