Affiche Délits flagrants

Critiques de Délits flagrants

Documentaire de (1994)

La Justice vue avec plus de justesse !

Une pièce étroite et dépouillée comme une cellule. Avec, différence mobilière, juste une table entre deux sièges patinés rigueur administrative. Deux personnes assises face à face, cadrées serré et filmées de profil par une caméra sur pied, scrupuleusement dans l'axe médian de la situation, immobile sauf de rares et balbutiants débuts de travelling latéral. C'est bien simple : on ne voit pas... Lire la critique de Délits flagrants

11 18
Avatar Ticket_007
9
Ticket_007 ·

Secrets & lies

Une plongée saisissante dans le quotidien du palais de justice de Paris. Et plus particulièrement dans les entretiens entre les prévenus (qui arrivent de garde à vue) et les procureurs. Et in fine c'est toute la complexité de « l'humain » qui surgit. Aussi bien via les prévenus que via les « professionnels » de la justice. Le tout porté par une réalisation et notamment des cadrages «... Lire l'avis à propos de Délits flagrants

11
Avatar PeterEtSteven
8
PeterEtSteven ·

Tragi-comédie en 14 actes...

Ce documentaire sur les comparutions immédiates est passionnant... Il est particulièrement saisissant de voir la manière dont les différents substituts du procureur mènent leur audition (personnellement j'aime bien le moustachu qui manie l'ironie de manière assez extraordinaire). S'agissant de ceux qui sont interrogés, il y a de très grands moments : c'est tellement effarant qu'on en... Lire l'avis à propos de Délits flagrants

9
Avatar MotherFleckers
8
MotherFleckers ·

Au cœur de la machine judiciaire

Raymond Depardon a mis des années à obtenir les autorisations pour filmer son documentaire dans la 8ème section du Palais de Justice de Paris. Finalement, en 1994, il plante sa caméra dans les longs couloirs qui mènent de la Préfecture de police au Palais de Justice de Paris et dans le bureau du substitut du procureur où les... Lire l'avis à propos de Délits flagrants

6 3
Avatar Elsa la cinéphile
9
Elsa la cinéphile ·

"Une pierre maculée d'encre"

Superbe reportage sur les comparutions immédiates. Chacun sera libre de son jugement sur les différents protagonistes de ce film. J'arrive avec beaucoup trop d'apriori pour être pragmatique, aussi, selon moi, cette machine judiciaire, à défaut d'être humaine, est au choix soit grotesque ( "vous avez une seconde, je vais reprendre la loi ", "c'est pas ce qui est écris dans le dossier" "signez... Lire la critique de Délits flagrants

6
Avatar USEFOOL
8
USEFOOL ·

Critique de Délits flagrants par klauskinski

On peut voir dans Délits flagrants une suite à Faits divers. Plus de dix ans après avoir installé sa caméra dans le commissariat du 5eme, Depardon la pose cette fois au sein du palais de justice de Paris. Le documentaire est exceptionnel et nous montre les seules images jamais filmées dans cet antre de la justice, à ce jour en tout cas. Utilisant un dispositif très simple, un bureau séparant le... Lire l'avis à propos de Délits flagrants

7 2
Avatar klauskinski
8
klauskinski ·

Voix de faits

Essentiellement documentaire l'Oeuvre de Raymond Depardon appréhende toujours ses sujets à des fins révélatrices, chaque film du réalisateur prenant la consistance d'un saisissant miroir sociologique. Reposant sur un dispositif à la fois simple et proche du reportage intimiste auscultant une poignée d'hommes et de femmes plus ou moins condamnables Délits Flagrants s'avère être une... Lire la critique de Délits flagrants

Avatar stebbins
9
stebbins ·

Critique de Délits flagrants par Eric31

Délits flagrants est un documentaire réalisé par Raymond Depardon... tourné dans les bureaux de la 8e section du Palais de justice de Paris ou ont suit a travers une longue série d'interrogatoires filmés en plan fixe, le cas de quatorze prévenus d'actes de petite délinquance prévenues de vol, d'escroquerie ou d'agression) brutalement confrontés à la machine judiciaire... du plus pathétique... Lire la critique de Délits flagrants

Avatar Eric31
8
Eric31 ·

Dépôt de bilan, bilan du Dépôt

Depardon a obtenu de filmer plusieurs affaires à la 8e chambre du palais de justice de Paris, celle qui s'occupe des délits flagrants. Laissé en garde à vue, qu'il faut parfois prolonger, le prévenu passe devant un substitut du procureur qui le confronte une première fois à l'exposé des faits qui lui sont reprochés. Le prévenu a ensuite le droit à un avocat, éventuellement à une psychologue... Lire la critique de Délits flagrants

1
Avatar zardoz6704
9
zardoz6704 ·