Affiche Délivrance

Critiques de Délivrance

Film de (1972)

Requiem pour un fion.

Delivrance offre au spectateur une escapade dans un écrin naturel condamné à disparaitre : la construction d’un barrage va bientôt engloutir ces lieux splendides sur lesquels un groupe d’amis décide de naviguer une dernière fois. Cet adieu à la beauté, cette vision étrange d’une nature qu’on définit habituellement comme immuable et cyclique et qui se révèle ici mortelle donne le ton de ce film... Lire la critique de Délivrance

104 16
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Ce qu'il reste de l'Amérique

Un film fascinant : vous voilà embarqués à bord d’une histoire pas banale menée par John Boorman à partir du roman éponyme de James Dickey. Histoire pas banale car le personnage principal n’est pas Burt Reynolds, décédé il y a peu, ou un de ses trois coéquipiers invités à descendre une rivière condamnée par la construction d’un barrage. Non, le personnage principal, et certainement pas le... Lire la critique de Délivrance

17
Avatar socrate
8
socrate ·

Liberté, captivité, fraternité

Quatre amis citadins décident de partir pour un week-end d'aventures dans un espace naturel reculé au sein des Appalaches. Tels les trappeurs de jadis, ils prévoient de descendre en canoë la rivière sauvage, en voie de disparition afin de laisser place à un barrage favorable à l'apport d'électricité. Or, cette expédition mise en place par Lewis (Burt Reynolds), le leader du groupe à la flèche... Lire la critique de Délivrance

15 6
Avatar Asћitaka
8
Asћitaka ·

Back to nature.

Voilà le genre de film pour lequel je suis incapable de formuler un avis autre que les impressions et sentiments qu'il laisse après l'avoir vu. Je me souviens l'avoir fait regarder à mon frère et à ma soeur il y a quelques années. Ils avaient une vingtaine d'années et ne le connaissaient pas. Je me souviendrai toujours du générique de fin, ils gardaient le silence et faisaient des têtes... Lire l'avis à propos de Délivrance

54 5
Avatar Jambalaya
9
Jambalaya ·

Man VS Wild

Quatre potes de Chicago s'en vont en escapade en Géorgie l'espace d'un week-end, descendre à canoé une rivière turbulente dont la nature brute sera d'ici peu submergée par les flots, consécutivement à la construction d'un barrage en aval. Communion avec la nature pour les uns, balade entre potes pour les autres, c'est une toute autre aventure qui attendra nos citadins en quête de sensations... Lire la critique de Délivrance

23
Avatar blig
7
blig ·

Wild is wild : derrière chaque arbre se cache un prédateur

En guise de générique de début, on a droit à un dialogue écolo entre les principaux protagonistes, premier écueil d’un grand film survivaliste qui avec une grande économie de moyens et trois notes de banjo en guise de générique, on a les moyens financiers qu’on a… , va emporter le morceau haut la main. Les grandes œuvres savent rentrer dans la conscience collective par des effets de... Lire la critique de Délivrance

8 4
Avatar Philippe Quevillart
8
Philippe Quevillart ·

Critique de Délivrance par Kowalski

5 raisons d'aimer ce film: - Parce qu'on avait oublié que les acteurs peuvent faire leurs cascades et scènes d'action eux mêmes et le film y gagne en restant crédible. - Pour la nature magnifiquement filmée, sauvage et oppressante. Bravo Boorman. - La suggestion et la sobriété, ca marche aussi pour faire passer le glauque et l'horreur (cf la scene de viol). Ca sert pas toujours a grand chose... Lire la critique de Délivrance

33 2
Avatar Kowalski
8
Kowalski ·

Voyage au bout de l'enfer vert.

Quatre garçons dans le vent s'en vont pagayer sur une rivière et jouer aux trappeurs chevronnés. Armés d'arcs, ils chassent, campent et bivouaquent. Lors d'une énième sortie sur la rivière, l'un des deux canots accoste sur un rivage que l'on peut qualifier d'inhospitalier. Les héros font alors la connaissance de deux locaux du meilleur cru, des espèces de rustiques un peu frustes (doux... Lire la critique de Délivrance

41 7
Avatar Errol 'Gardner
10
Errol 'Gardner ·

Men in wilderness

John Boorman s'était déjà signalé avec 2 films teintés d'une violence sèche et atypique dans le Point de non-retour en 1967 et Duel dans le Pacifique en 1968 (tous deux avec Lee Marvin, est-ce un hasard ? bien sûr que non). Ici, il amplifie ce sentiment puisque la violence devient un retour à la nature marqué par la sauvagerie. Il y a la sauvagerie des... Lire la critique de Délivrance

15 3
Avatar Ugly
9
Ugly ·

Un peu déçu, de revoir ce film environ 40 ans ans après l'avoir trouvé vraiment formidable !

Un peu déçu, de revoir ce film environ 40 ans ans après l'avoir trouvé vraiment formidable ! Je pensais me régaler une fois de plus en revoyant Délivrance ! Certes c'est un film puissant et efficace, pour l'époque, Burt Reynolds y est formidable, et les autres acteurs y sont plutôt bons. Depuis environ 3 semaines, j'ai revu une centaine de films déjà... Lire la critique de Délivrance

5 2
Avatar Jean Marie
8
Jean Marie ·