Affiche Demolition Man

Critiques de Demolition Man

Film de (1993)

Sa violence vous branche ?

Un flic et un tueur tarés s'envoient des vannes et des grenades non stop avant et après une pause cryogénisation de 36 ans. A la fin, tous les restaurants sont des Pizza Hut. C'est l'un des films funs et bourrins les plus malins du 20e siècle, à la fois parodie d'anticipation et vrai film d'action basique, qui résume à merveille la bienveillance grotesque de la modernité et tourne en dérision à... Lire la critique de Demolition Man

86 7
Avatar nuisance
8
nuisance ·

Wesley et Sylvester s'talonnent

Marco Brambilla, réalisateur italien à la filmographie plus que succincte, s'essaie pour son premier long métrage à la science fiction et à l'action, non sans humour. Et aussi inespéré que cela puisse paraître, le résultat est plutôt convaincant ! SYLVESTER SHOOTS, WESLEY SNIPES Le face à face entre l'étalon italien et notre cher cabotineur expert en fraude fiscale est musclé, en témoigne cette... Lire la critique de Demolition Man

64 29
Avatar Gothic
7
Gothic ·

Nevermind the Bullock

Je sais que je l'ai déjà faite celle là mais la TNT c'est vraiment de la bombe. Rien de tel pour revoir toute une collection de films que les chaînes dites historiques n'osent plus (re)diffuser —par décence peut être— mais faisant le bonheur de la nouvelle génération qui découvre ainsi les raisons de tant d’élans nostalgiques de la part des studios visant les trentenaires d'aujourd'hui. Et... Lire la critique de Demolition Man

104 37
Avatar real_folk_blues
6
real_folk_blues ·

To protect and to conserve

Bon bah je préviens, je tiens à mettre de côté tout affectif pour ce film et à rester particulièrement objectif pour cet avis. J'en suis capable. Un dingue pour en arrêter un autre. Y a eu le logo Warner, puis un Los Angeles apocalyptique en flammes. Y a eu Stallone qui est apparu à l'arrière d'un hélicoptère de combat, qui a murmuré en même temps... Lire la critique de Demolition Man

51 39
Avatar zombiraptor
8
zombiraptor ·

Les 3 coquillages

Face à Wesley Snipes en psycho-killer hystérique et blond oxygéné, Sly parodie avec bonheur ses rôles de durs en semant la merde dans un futur new age politiquement correct, où le crime, le sexe et même les jurons ont disparu. Tout ceci donne lieu à des scènes réjouissantes et fort drôles (la machine à gros mots, le coup des 3 coquillages, le safe-sex, les répliques lapidaires de Sly, ou... Lire l'avis à propos de Demolition Man

28 25
Avatar Ugly
9
Ugly ·

Les coquillages dans les toilettes, c’est pour bientôt !

En 2032, la violence a été éradiquée jusqu’au jour où un tueur profite d'une visite médicale pour s'évader. Désarmé par cette situation, le seul recours possible est de ranimer son ennemi de toujours : John Spartan, un policier surnommé « Demolition Man ». Un « fasciste » chez les bisounours Sur le papier, le présent métrage a toutes les... Lire l'avis à propos de Demolition Man

24 8
Avatar Death Watch
7
Death Watch ·

Old Fashion Cop.

Tourné en 1993, Demolition Man ne donne que trois ans à Los Angeles pour sombrer dans le chaos le plus total, avant d'être transformée en société aseptisée digne d'Aldous Huxley. En effet, dans ce paradis futuriste, il n'est plus question de forniquer, de fumer, de jurer, ou même de se torcher avec du bon vieux papier de verre. Tout ce qui donne à la vie toute sa... Lire l'avis à propos de Demolition Man

29
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

Sly au pays des chochottes

Entre une version alternative du Joker qui serait tombé dans une cuve d'encre indélébile et un sosie maléfique de Martin Scorsese (mais sans les lunettes), notre Spartan préféré a fort à faire dans ce film de science-fiction et d'action particulièrement survolté. Sylvester Stallone est fidèle à lui-même et assure le spectacle avec grand fracas (en... Lire la critique de Demolition Man

17 2
Avatar Busty Libellool
9
Busty Libellool ·

Utopia City

Hongrie, 1986. L'écrivain de science-fiction István Nemere publie son roman Holtak Harca qui raconte l'histoire suivante: "Un terroriste et un homme appartenant à la cellule anti-terroriste sont cryogénisés puis "décongelés" au XXIIe siècle où toute violence a été expurgée de la société. Dès lors, les deux hommes vont tenter de s'adapter à ce... Lire la critique de Demolition Man

21 9
Avatar The Lizard King
9
The Lizard King ·

Le monde. Le vrai. Celui qui sent...

1993. Un lointain passé. Un monde révolu. C'était une époque où les méchants butaient vraiment des gens innocents et où, du coup, les gentils se devaient de buter les méchants histoire de les calmer un peu. C'était une époque où les corps étaient faits de chair, de sang, de sueur et de gras. C'était une époque faite de nibards qui pointent et de gros flingues qui pulvérisent. C'était une... Lire la critique de Demolition Man

14 2
Avatar l'homme grenouille
8
l'homme grenouille ·