Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Démons

Critiques de Démons

Film de (1985)

  • 1
  • 2

Cinema Inferno

Le synopsis de ce film avait tout pour faire bander en terme d’horror movie, le truc qui fleure bon la série B 80s, réalisé par Lamberto Bava, fiston du grand Mario resté maître de l'épouvante en ses terres transalpines, le tout produit par un autre maestro du nom de Dario Argento, mmmh mais attendez voir, c’est de la bave qui coule sur ma... Lire la critique de Démons

19
Avatar JimBo Lebowski
6
JimBo Lebowski ·

Le testament du Bis Italien

Lamberto a voulu continuer à faire du grand cinoche bis comme son illustre père. Après quelques oeuvres improbables de tâcheron qu'il n'a pas pu sauvé comme son père pouvait le faire (Apocalypse dans l'océan rouge a l'air moins attrayant que Caltiki!), il relance sa carrière en faisant appel à son autre mentor et modèle : il Maestro Dario Argento! Avec l'aide des roublards Franco Ferrini et... Lire la critique de Démons

12 12
Avatar Jibest
9
Jibest ·

Pute

Démons n'est pas un film quelconque. Démons, c'est le film préféré d'Alkpote. Et «alka-putain-d'pote» ce n'est pas n'importe qui sale salope. Sache le. En terme de richesse de rimes et de vulgarité, en rap français, c'est indéniablement la crème de l’île de France. Que dis-je ? La crème de la France entière, qui te sert des rimes comme un... Lire la critique de Démons

10 6
Avatar Alex La Biche
2
Alex La Biche ·

Le cinéma du réel/Le cinéma des damnés

Je croyais que j'allais voir un film de Joe Dante... en fait je confondais avec "Howling"... Mais c'est pas grave. Le scénario n'est pas toujours très cohérent, c'est parfois complètement décousu dans la narration, mais bon sang, qu'est-ce qu'il est fun ce film. Le truc, c'est que les auteurs prennent un pied fou à massacrer les bons gens. C'est généreux en cruauté et en horreur. Les... Lire l'avis à propos de Démons

7
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Nanar certified !

Un nanar signé Lamberto Bava. Dialogues à la con, acteurs mauvais, surenchère gore et événements improbables. A voir entre potes pour la grosse déconne car le final dans la salle de cinéma où le héros juvénile chevauche une moto armé d'un katana et démembre et décapite une armée de démons (dont certains sont de acrobates ninjas) est à pleurer pendant des heures. Ne manquez pas non plus le... Lire la critique de Démons

7 6
Avatar BaNDiNi
6
BaNDiNi ·

Démons (1985)

ll s'agit d'un film d'horreur, le premier d'une série de trois. Le scénario est très léger et n'a rien de vraiment très original : un huis clos et des zombies qui veulent tuer tout le monde ... Pratiquement tout le film se déroule dans un cinéma qui vient d'ouvrir et a invité quelques personnes à assister à la diffusion d'un film d'horreur. Les personnages sont caricaturaux : un aveugle... Lire l'avis à propos de Démons

4
Avatar greenwich
4
greenwich ·

Démons et merveilles

J’ai beau adorer les séries B des 80’s, j’adhère moins aux films d’horreur italiens de cette époque, si l’on excepte ceux de Dario Argento. C’est une des raisons pour lesquelles je n’avais toujours pas vu Démons de Lamberto Bava, produit par Argento justement, bien que ça ne veuille pas dire grand chose sur la qualité de l’œuvre. J’ai beau connaître mes raisons, je me demande quand... Lire l'avis à propos de Démons

5
Avatar Fry3000
5
Fry3000 ·

Il faut en baver pour le regarder jusqu'au bout

Un grotesque film d'horreur souffrant d'une interprétation pitoyable et n'installant à aucun moment un climat de frayeur ou d'inquiétude sinon à la limite on peut prendre ce film comme un amusant nanar. La seule chose réussie dans Démons c'est sa BO. Dommage tout de même pour Démons car d'habitude je suis un bon client du bis italien (mais il était meilleur dans les années 70 que dans les années... Lire l'avis à propos de Démons

1
Avatar AMCHI
1
AMCHI ·

Critique de Démons par Ygor Parizel

Film d'horreur italien qui se prend pas au sérieux. Le début est mystérieux, l'intrigue étrange mais rapidement le ton change pour devenir un délire gore. La réalisation est rythmée tout comme le montage. Les maquillages et effets spéciaux kitsch à mort, parfois même bidons. Il y a des idées tant dans l'écriture que dans la mise en scène mais il y a des défauts aussi comme les personnages... Lire la critique de Démons

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·

Succubes, motos et katanas

Prostré dans l’ombre de son illustre géniteur, Lamberto Bava a longtemps été le symbole de la décadence du cinéma de genre italien. Égérie de la ringardise, chevalier du kitsch et de l’inconvenance, le metteur en scène a accouché d’œuvres impulsives, telles que Macabro, Blastfighter : l’Exécuteur, ou le génialissime... Lire la critique de Démons

Avatar MDCXCVII
6
MDCXCVII ·
  • 1
  • 2