Mourrez, traducteurs français

Avis sur Desperado 2 : Il était une fois au Mexique

Avatar CeeSnipes
Critique publiée par le

Après un film énergique mais fauché et un film excité et beaucoup moins sympathique, Robert Rodriguez réalisa la dernière partie de sa saga, Once Upon a Time in Mexico, traduit par un magnifiquement nul Desperado 2 ici.

Après un casting d'acteurs amateurs et un casting d'amis, ici c'est un casting de stars qui passe devant la caméra d'un Robert Rodriguez qui se donne les moyens de ses ambitions, aussi présomptueuses qu'elles sont. En effet, selon lui, c'est tout à fait normal que le scénario catastrophiquement compliqué soit tel qu'il est au final. Sauf que le spectateur, autre que Rodriguez qui se regarde totalement filmer, est très vite perdu avec les multiples rebondissements et alliances. Heureusement, certains acteurs sont géniaux, le duo Johnny Depp – Ruben Blades en tête, ce qui permet au spectateur de s'accrocher un peu. On retrouve d'ailleurs ici le syndrome Clouseau : le héros du film ralentit considérablement les choses et est plus gênant qu'important pour le film. C'est dommage car on trouve énormément de trouvailles géniales comme le travail sur le corps de Johnny Depp qui gagne un bras mais qui y perd les yeux ou la chirurgie esthétique de Willem Dafoe (qui, soit-il dit en passant, ne sert à rien).

Desperado 2 est donc une conclusion ultra brouillonne d'une trilogie non moins foutraque. Pourtant, contrairement à son prédécesseur, les bons acteurs tiennent plus d'une heure et on ne s'ennuie vraiment jamais. Sympathique, certes, mais clairement très moyen.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 511 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

CeeSnipes a ajouté ce film à 1 liste Desperado 2 : Il était une fois au Mexique

Autres actions de CeeSnipes Desperado 2 : Il était une fois au Mexique