Affiche Destination Zebra, station polaire

Destination Zebra, station polaire

(1968)

Ice Station Zebra

12345678910
Quand ?
6.4
  1. 0
  2. 1
  3. 1
  4. 4
  5. 24
  6. 38
  7. 38
  8. 15
  9. 1
  10. 0
  • 122
  • 5
  • 78

Chutes, sabotages et aventures en Antarctique, où un sous-marin nucléaire est charge de porter secours à la station météo polaire Zebra.

Casting : acteurs principauxDestination Zebra, station polaire
Casting complet du film Destination Zebra, station polaire
Match des critiques
les meilleurs avis
Destination Zebra, station polaire
VS
Aventures sous les glaces

Sous fond de Guerre Froide menaçant d’exploser, le commandant d’un sous-marin atomique Américain reçoit l’ordre de servir de taxi à un agent secret Britannique, un officier Russe transfuge et une troupe de marines, pour une expédition secrète sous la banquise Arctique, soi-disant pour secourir les rescapés d’une station polaire Anglaise en détresse. A mesure des péripéties sous les glaces et des actes de sabotage, il comprend graduellement l’objet véritable de la mission et l’enjeu funeste...

2
Critique de Destination Zebra, station polaire par Boubakar

Ça reste du bon cinéma, bien fait, avec de bons acteurs, mais ça manque de souffle, d'une vision d'un réalisateur, en gros c'est un peu ennuyeux.L e film étant produit par la MGM, on voit où cette dernière va s'inspirer pour Quand les aigles attaquent, sorti un an plus tard, mais qui se révèle plus intéressant que le film de Sturges. Et puis, on ressent beaucoup trop le tournage en studio (quand ils sont dans la banquise, on voit beaucoup de rochers en polystyrène et de mousse, sans compter... Lire l'avis à propos de Destination Zebra, station polaire

2 2
Critiques : avis d'internautes (10)
Destination Zebra, station polaire
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Destination Zebra, station polaire par Alligator

Un film d'espionnage aux décors en carton pâte, mais intégrant suffisament de données intéressantes pour le faire oublier. D'abord de très grands comédiens (McGoohan et Borgnine sont excellents), Hudson se contentant du service minimum, mais il est vrai que son rôle est peu exigeant. Les effets spéciaux sous-marins ou plutôt sous-banquise tiennent parfaitement la route. Le travail et... Lire la critique de Destination Zebra, station polaire

4 1
Avatar Alligator
8
Alligator ·
Découverte
Une certaine capsule, d'un certain satellite.

2h28 de film il faut bien reconnaitre que c'est un peu long pour ne pas dire carrément trop long pour raconter l’histoire de destination Zebra, mais pourtant le film est loin d’être désagréable. Et il n'y a pas de longueurs, ou de chose inutiles dans le film c'est juste que John Sturges prend le temps de développer son histoire, il pourrait tout de même raccourcir certaines scènes. Sturges... Lire l'avis à propos de Destination Zebra, station polaire

4
Avatar Heurt
7
Heurt ·
Critique de Destination Zebra, station polaire par AMCHI

Destination Zebra, station polaire est plutôt un bon film dont le seul véritable défaut est sa longueur un peu excessif qui ne se justifie pas réellement. Bien mené Sturges est entouré d'un excellent casting qui donne du sel à ce mélange de film d'espionnage et d'aventures, on peut regretter un manque de péripéties mais la partie sous-marin (durant une bonne heure)... Lire la critique de Destination Zebra, station polaire

2 3
Avatar AMCHI
6
AMCHI ·
Une guerre (très) froide

Dès l'annonce du casting, le film avait tout pour me convaincre : Patrick Mc Goohan (l'incontournable personnage principal de la série le Prisonnier) et Ernest Borgnine (l'un des membres de la Horde Sauvage de Sam Peckinpah) parmi les rôles principaux, tous les deux embarqués dans un sous-marin nucléaire en pleine guerre froide pour sauver une station d'observation en zone polaire. Réalisé... Lire la critique de Destination Zebra, station polaire

2
Avatar Babtou Cinéphile
8
Babtou Cinéphile ·
Sous-marin et glaces polaires

Basé sur un roman d'Alistair MacLean, qui avait déjà inspiré les Canons de Navarone, John Sturges prouve son brio et son professionnalisme dans la mise en scène de ce film d'espionnage sur un sujet pourtant rebattu, alors qu'il est situé dans un domaine assez éloigné de son registre habituel, et plus à l'aise dans le western. Le budget fut important, le film pouvant se... Lire la critique de Destination Zebra, station polaire

5
Avatar Ugly
7
Ugly ·
Toutes les critiques du film Destination Zebra, station polaire (10)