Comment mourir bêtement - Volume 3

Avis sur Destination finale 3

Avatar Before-Sunrise
Critique publiée par le

Nous revoilà avec une bande de jeunes dont l'un « voit » un accident avant qu'il ne survienne, sauve les autres alors que l'accident a vraiment lieu. Et la Mort vient rechercher les brebis égarées, pour un magnifique méchoui !

Ici, dès le départ ça ne colle pas. Les jeunes ont vraiment des têtes de cons (plus que dans les deux premiers) et surtout l'accident de départ n'est pas crédible. En effet, la personne qui provoque l'accident dans la vision de l'héroïne, est « sauvée » par elle avant que le drame ne survienne vraiment. Ce qui est complètement naze. Les scénaristes n'ont que ça à penser et ils nous font de la merde.

Le reste est assez moisi, malgré la chanson « Love Rollercoaster » au moment où deux grognasses brûlent dans les cabines d'UV.
C'est sans doute parce que je les ai tous revus à la chaîne mais le côté répétitif est assez énervant, même si dans les détails, les scénaristes tentent des pirouettes et rament comme des malades pour meubler les passages entre chaque mort. Maintenant on se demande de quelle façon un corps humain peut encore être écrabouillé, fracassé, écartelé ou brûlé... Réponse dans le 4.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 628 fois
8 apprécient

Autres actions de Before-Sunrise Destination finale 3