Playdoyer de 1967 ou de 2017 ?

Avis sur Detroit

Avatar Satsuki Lullaby
Critique publiée par le

Tout d'abord ce film est trés bien réalisée, le choix des plans et la structuration du rythme, le jeu des acteurs. Tout est trés bien maîtrisée . Et c'est un réelle plaisir a regarder et a savourer pour un bon cinéphile. La construction du film est parfaite. Un gros Pouce en l'air pour la bonne utilisation des images d'archives et des peintures introduisant l'oeuvre au début du film, plus d'image d'archives auraient même pu nous plonger davantage dans l'époque..
Mais ...........

Ce film est clairement un plaidoyer politique adressée aux politiciens américains, aux américains moyens avec comme message en lien avec le mouvement "Black Lives Matter".
Sans discréditer le mouvement (qui a toute raison d'exister et espéront verra ses revendications de justice envers les policiers américains impunis face aux meurtres des jeunes mineurs afro américains)
Ce film est une totale reconstruction basée sur des faits non avérées (car la fin nous explique clairement que les témoignages des suspects et des témoins divergent tous) et de ce fait est caduc.
Kathryn a totalement transformé une histoire polémique pour en faire un message sur le passé, le présent et possiblement le futur. C'est a dire pour faire simple, ce film est la pour vous dire:
"Regarder en 1967, des policiers blancs tuaient déjà des afro-américains sans être punis.
Et regarder ! Cela se passe encore aujourd'hui en 2017 !"
C'est une maniére de faire de la Politique a travers un film.
Or là est la question, est-ce là que ce discours a sa place ?
Un discours de plus sur le racisme, aussi polémique est a prendre avec des "pincettes".
On ne peut pas généraliser sur des faits passée en 1967 et les coller a ceux de 2017. C'es trop facile et dangereux. Chaque Situation, chaque état, chaque meutre de sang froid est différent, doit être analysée et mis de côtés. Si on englobe tout le racisme américain dans le même sac, chaque américain devient alors coupable. Ce qui questionne également l'histoire des américains, la construction même du pays et son histoire. Etc, etc,etc..

P-S : On a jamais vu John Boyega aussi bien jouée. On lui pardonne Stars Wars..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 238 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Satsuki Lullaby Detroit