Affiche Dolls

Critiques de Dolls

Film de (2003)

Chant d'amour impossible

Après l'américain hyper formaté et décevant (pour moi) Aniki mon frère, Takeshi san a décidé de rendre un hommage au théâtre Bunraku dans ce film esthétiquement époustouflant. Dolls m'a rassurée sur les capacités du Maître à se renouveller et à se réinventer. OUF ! Le Bunraku est l'une des trois formes principales du théâtre traditionnel japonais avec le Nô (drame lyrique classique de l'époque... Lire la critique de Dolls

38
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Un doux poème mélancolique.

On ne présente plus la marque de fabrique des films de Takeshi Kitano. Dolls n'échappe pas à la règle, on sent très bien la patte Kitano, un film très contemplatif avec ses longs plans fixes. Ici, on laisse tomber la violence, le seul yakuza qu'on croise est un viel homme mélancolique et ses souvenirs. Kitano va directement s'inspirer du Bunraku, un théâtre de marionnette, chaque personnage... Lire l'avis à propos de Dolls

27 3
Avatar Amethyste
7
Amethyste ·

On coupe les fils, et ils s'effondrent

Le début laissait présager du meilleur, avec une histoire d'une simplicité absolue mais qui respirait une telle humanité que, pour une fois chez Kitano, j'arrivais à combler l'immense respiration de la mise en scène et le non-jeu volontaire de certains acteurs. Mon coeur se gonflait de tristesse au fur et à mesure que j'observais la rédemption d'un amour trahi. Je sentais quelque chose de vrai,... Lire la critique de Dolls

10 5
Avatar Amrit
6
Amrit ·

Tragiques poupées de marionnettes

Du risque d'écrire plusieurs histoires en un film : qu'elles ne se valent pas toutes, par comparaison. Celle de la chanteuse défigurée est moins fascinante, même si le geste désespéré de son fan et la banalité avec laquelle Kitano traite son destin tragique est d'une puissance dramatique assez folle. Celle du chef yakuza a quelque chose de naïf, contrebalançant la sauvagerie avec laquelle le... Lire la critique de Dolls

7
Avatar Oneiro
8
Oneiro ·

Amours maudits, losers, et poésie

Dolls, véritable tournant de Takeshi Kitano ? Oui, si on le compare à sa (première) trilogie introspective (Kids return, Hana-bi, L'été de Kikujiro). Mise en abîme d'un spectacle de Bunraku qui transpose trois histoires d'amour éternel malgré la pression sociale, on change en effet de sujet et d'angle : au lieu de prendre des... Lire l'avis à propos de Dolls

2
Avatar Dun
7
Dun ·

Si beau...

J'ai littéralement adoré ce film! Cependant il est assez difficile à conseiller. Les amateurs de cinéma japonais et de Takeshi Kitano n'auront aucun mal à rentrer dedans mais ce film a tendance à rebuter les autres. Faut dire, un film où il y a très peu de dialogues ça n'attire plus vraiment grand monde... Mais bon, par curiosité, pour la poésie des scènes et des plans, pour les couleurs et le... Lire l'avis à propos de Dolls

4
Avatar MMM
9
MMM ·

Poupée gonflante

Du sous-Kurosawa (notamment Rêves). Comme le modèle est immense, cet ersatz reste potable. A noter une scène de mer, c'est toujours jolie la mer dans les films japonais. Sinon, c'est vaguement chiant quand même. Lire l'avis à propos de Dolls

7 1
Avatar Pruneau
5
Pruneau ·

Les écorchés rêveurs

Film tout à fait intriguant, les passages s'enchainent avec subtilité, obligeant alors le spectateur à rester concentré durant tout le film afin d'interprêter au mieux l'oeuvre. Plus que simplement traiter le thème de l'amour, Kitano aborde ceux de la solitude, du remords ou de l'engagement...Inspiré du théâtre japonais Bunraku, Dolls tend néanmoins vers une certaine universalité, parlant au... Lire l'avis à propos de Dolls

1
Avatar JeunePouSseEndorMie
8
JeunePouSseEndorMie ·

Critique de Dolls par oxyboldine

Peintre, acteur et même animateur de télévision, bref artiste complet et autodidacte, Takeshi Kitano reste surtout l'un des plus grand cinéastes de notre temps. Avec Dolls, conte absurde où trois couples errent dans un Japon esthétisé, il s'impose à nouveau comme un génial poète doté d'une sensibilité rare. Dolls s'ouvre sur une scène de théâtre japonais, où l'on joue des marionnettes. A ce... Lire la critique de Dolls

3
Avatar oxyboldine
7
oxyboldine ·

Critique de Dolls par Anna

J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans, mais beaucoup aimé l'esthétique : moit-moit donc pour ces poupées. A revoir peut-être quand je serai vieille, moche, et plus rien d'autre à faire que de (re)voir des films arrêtés au bout d'une demi-heure quand je préférais aller boire des mojitos. Lire la critique de Dolls

6
Avatar Anna
5
Anna ·