Oneiro

Homme, 35 ans
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 33
  2. 66
  3. 133
  4. 198
  5. 345
  6. 885
  7. 1035
  8. 879
  9. 152
  10. 0

Comparez votre collection avec Oneiro

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Oneiro
Sondages de Oneiro
Critiques de Oneiro

Dernières critiques

7.3
Suivre son nocher sur les eaux

La fascination nous étreint dans la surprise. Si Gustav Von Aschenbach, venu à Venise dans le but de fouetter son inspiration et contenter son âme, croyait son séjour voué à l'échec au point d'envisager un départ anticipé, il y fut cueilli par une pâmoison inattendue devant la beauté. Il faut croire qu'on envisage chaque voyage avec une pensée derrière la tête, je pensais aussi trouver autre... Lire la critique de La Mort à Venise

8 2
Avatar Oneiro
7
Oneiro ·
Bande-annonce
7.1
4 séquences, 3 pensées, 2 chocs

4 séquences -La plus écœurante des négociations dans une chambre d'hôtel. Le suspense et les émotions vont crescendo, le réalisme est terrassant et le jeu d'acteurs d'une limpidité solaire. La révolte gronde mais elle est sans issue. Le pouvoir est dans des mains inflexibles qui veulent faire croire à leur bienveillance, mais qui savent leurs proies acculées. Les voix... Lire la critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

9 16
Avatar Oneiro
8
Oneiro ·

Activité récente

Statuts d'humeurs

Le Mans 66 (2019) Des maladresses dans le volet intime et familial, mais une belle histoire d'amitié, et la déflagration de frissons de l'année ! Le film vintage Michel Vaillant (sans les noms) qu'on n'attendait pas.
Zaï zaï zaï zaï (2015) De quoi pousser de grands rires toutes les 2 pages ! Dans la droite lignée de l'inénarrable Goossens (notamment lors d'une séquence de débat télévisuel).
Potiche (2010) Une interprétation qui cherche le pastiche et le fabrique trop, heureusement sauvée par un nouveau miracle Deneuve-Depardieu : artisans des plus belles scènes du film.
Marseille (2016) La saison 2 se concentre au début sur sa véritable originalité : les jeux de pouvoir politiques de la ville. Et retrouve hélas tous ses travers (direction d'acteurs flottante, péripéties incohérentes)