guilty or not guilty, that is the question !

Avis sur Douze Hommes en colère

Avatar Gustavo
Critique publiée par le

Il était temps pour moi de voir ce film, qualifié partout de chef d'œuvre, c'est maintenant chose faite!
Ce film met en scène 12 hommes qui constituent le jury discutant de la culpabilité d'un jeune homme qui aurait assassiné son père. Au départ UN seul dit non coupable, ce dernier s'emploie donc à les convaincre un par un.

Film en noir et blanc, huis clos, pour son premier film Lumet choisit la difficulté et c'est tout à son honneur! Car c'est avec une main de maitre qu'il réalise son film. En effet l'une des premières images marquantes est la tête de l'accusé planant au dessus de la table des 12 hommes, pour lui c'est ici que se jouera sa vie. Pour nous c'est ici que nous allons passer 1h30, enfermé dans cette pièce, où la chaleur et le stress nous envahissent, oui on est complétement immergé dans le film. De suite on est surpris, on met pause, et on va re-voir à quelle date est sorti le film et là...." putain 1957 ..." et pourtant les thèmes abordés sont encore ( ou alors putain ils l'étaient déjà ) d'actualité; jeunesse qui se dégrade, qui ne respecte plus de valeurs, en somme que de la mauvaise graine!
Ensuite plus le film avance et plus on a peur de la justice, qui nous parait si froide, on doute aussi de l'être humain quand on voit qu'un des type veut boucler le verdict pour aller voir son match de baseball. On se rend compte aussi que la vie a trop d'importance pour être entre 24 mains d'hommes qui peuvent commettre des erreurs, qui n'arrivent pas à mettre de coté leur affect, ce film est donc clairement contre la peine capitale et il est fort à parier que sans cet ange blanc ( Henry fonda tout de blanc vêtu quittant le palais de justice à la dernière scène ), notre jeune suspect aurait fini sur la chaise électrique!
Un très grand film!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1086 fois
15 apprécient

Gustavo a ajouté ce film à 5 listes Douze Hommes en colère

Autres actions de Gustavo Douze Hommes en colère