" La vie d'un homme est en jeu, je dis juste que c'est possible et je dis que ce n'est pas possible"

Avis sur Douze Hommes en colère

Avatar tom2bass
Critique publiée par le

Ce film cultissime nous présente un scénario basé sur la condamnation d'un jeune immigré qui est accusé, lorsqu'il apparait au début du film, du meurtre de son père.
Les jurés s'isolent alors dans une petite pièce et disposent du temps qui leur est nécessaire pour délibérer : ce jeune homme est-il coupable et doit-il être par conséquent condamné à mort ou au contraire faut-il remettre en cause les accusations portées contre lui ?

Au moment du vote, qui se fait à l'unanimité, tout le monde semble d'accord pour voter "pour" ( la peine de mort), la scène est tournée de façon à montrer que les jurés ne prennent pas vraiment ce procès au sérieux : ils discutent entre eux et ne pensent déjà qu'à leurs occupations qu'ils reprendront après avoir rendu le verdict, mais le juré n°8 (Henry Fonda) surprend ses confrères en votant contre : le fait qu'il y ait un match de baseball le même soir ne doit pas précipiter ce vote.
S'ensuit alors un exposé de la situation par Henry Fonda qui se retrouve seul contre les 11 autres jurés : " La vie d'un homme est en jeu, je dis juste que c'est possible et je dis que ce n'est pas possible". Fonda ne dit à aucun moment que le garçon est non coupable : seulement, pour lui un doute persiste. Après cette intervention, les jurés semblent enfin se rendre compte qu'il s'agit là de la vie d'un homme, or ils ne semblaient point s'en soucier jusqu'alors. Petit à petit Fonda va réussir à semer le doute parmi les jurés qui un à un vont se rétracter.

Exceptionnel, 12 Hommes en colère est une grande réussite : Sidney Lumet parvient à garder le spectateur scotché à son écran pendant une heure et demie alors que toute la scène se déroule dans une seule pièce (hormis la scène finale qui se déroule devant le tribunal)., les acteurs sont justes, en particulier Henry Fonda et Lee J Cobb qui interprètent les deux figures opposées : celui qui vote contre la peine de mort et celui qui refuse de se rétracter et qui maintient fermement sa position. Si l'on peut retenir une leçon de ce chef d'oeuvre c'est qu'il faut toujours remettre en cause ce que l'on nous affirme et vérifier, réfléchir par soi-même, et ne pas négliger nos prises de décisions, car certaines sont très importantes et peuvent avoir aussi bien des impactes positifs que négatifs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 186 fois
16 apprécient

tom2bass a ajouté ce film à 7 listes Douze Hommes en colère

Autres actions de tom2bass Douze Hommes en colère