Affiche Dracula, mort et heureux de l'être

Critiques de Dracula, mort et heureux de l'être

Film de (1995)

  • 1
  • 2

Blood, boobs and Brooks

Réunir Mel Brooks et Leslie Nielsen dans un même film sonnait comme une évidence, et ce fût l'idée géniale qu'a eux le réalisateur / acteur pour sa toute dernière parodie, qui surfe sur le succès du Dracula de Coppola sorti quelques années plus tôt. Mel Brooks nous fait donc un mix à sa sauce de toutes les adaptations... Lire l'avis à propos de Dracula, mort et heureux de l'être

13 24
Avatar Libellool
8
Libellool ·

crépuscule

Dernier film de Mel brooks, "Dracula, mort et heureux de l'être" est dans la lignée de ce que peut faire son réalisateur. Il marche bien, est moins marqué par les chutes de rythme que ses prédécesseurs et jouit d'une ambiance et d'un casting fort agréable. Je dirais même qu'il est au-dessus des autres, tant l'humour est un peu moins visuel et plus centré sur les jeux de mots et les références... Lire l'avis à propos de Dracula, mort et heureux de l'être

3 2
Avatar ylath59
9
ylath59 ·

Leslie a soif

Amusante comédie. Je n'ai pas autant ri que dans mon enfance. Faut dire j'étais un grand fan de Leslie Nielsen à l'époque et j'adorais revoir ses comédies policières déjantées à chaque rediff' à la télé. "Dracula : dead and loving it" est une parodie assez amusante. Ce qui m'a déçu, c'est que ça manque de folie ; c'est délirant, mais pas autant que je l'aurais espéré de la part de Mel Brooks ;... Lire l'avis à propos de Dracula, mort et heureux de l'être

4 12
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

Renfield, pauvre con !

Le meilleur Mel Brooks pour moi, car en duo avec le génialisime Leslie Nielsen. Ici on reprends Dracula de Coppola et on le tourne à la moulinette, avec des gags hilarants tel qu'un Dracula qui chute dans l'escalier à cause d'une fiante de chauve souris,un assistant débile, des villageois transylvaniens qui deviennent aussi bête que ceux d'un Groland, j'en passe et des meilleures, bref, c'est... Lire la critique de Dracula, mort et heureux de l'être

5 1
Avatar Vilou
9
Vilou ·

Dracula mort et heureux de l'être (1995)

Il s'agit d'une parodie de film de vampire, un hommage aussi notamment au film de Tod Browing de 1931. L'affiche est aussi un clin d'oeil au Dracula de Coppola de 1992. Le scénario reste assez proche de l'histoire originale mais ici tout est tourné en dérision. L'humour est omniprésent mais pas toujours de la façon la plus subtile ... C'est parfois un peu gros, un peu exagéré mais c'est... Lire la critique de Dracula, mort et heureux de l'être

3
Avatar greenwich
8
greenwich ·

Critique de Dracula, mort et heureux de l'être par AMCHI

De toutes les comédies de Mel Brooks Dracula, mort et heureux de l'être est la moins réussie. Il reste néanmoins quelques scènes assez marrantes et Leslie Nielsen en Dracula gaffeur. Lire l'avis à propos de Dracula, mort et heureux de l'être

3 2
Avatar AMCHI
5
AMCHI ·

Dracucula.

Sur la pente descendante depuis quelques films, Mel Brooks décide de clore sa carrière de réalisateur en 1995 avant de couler une retraite pépère dans l'antichambre d'Hollywood (apparitions dans des sitcoms, doublages de voix, production d'un remake de son premier film...). Après Robin des Bois, le réalisateur profite d'un autre dépoussiérage, celui de la légende de Dracula par Francis Ford... Lire la critique de Dracula, mort et heureux de l'être

2
Avatar Sid_Nitrik
4
Sid_Nitrik ·

Le dernier Mel Brooks

Après Sacré Robin des Bois, voici désormais le (dernier) pastiche made in Mel Brooks du dernier Dracula de l'époque, à savoir celui réalisé par Francis Ford Coppola. Avec l'inénarrable Leslie Nielsen dans le rôle-titre, autant dire que les zygomatiques vont être sacrément musclées ! Car, tout en parodiant le long-métrage à travers plusieurs scénettes... Lire la critique de Dracula, mort et heureux de l'être

Avatar MalevolentReviews
7
MalevolentReviews ·

Une comédie pour Halloween 2017.

Nous sommes en 1893, en Pennsylvanie (qui signifie « les bois de Penn ». En hommage à l’Amiral Penn, qui ne s’appelait pas Sean). Euh non, nous sommes en Transylvanie. Sinon, il n’y aurait aucun rapport avec Dracula. Renfield, un avocat anglais, vient pour finaliser la vente de l’abbaye de Carfax, en Angleterre. Le comte est donc désormais propriétaire de cette ancienne bâtisse,... Lire la critique de Dracula, mort et heureux de l'être

Avatar Oskar Newon
7
Oskar Newon ·

Critique de Dracula, mort et heureux de l'être par JujuMoreau

Si vous connaissez ma critique sur Dracula (Coppola), vous serez étonnés de la note supérieure du présent film (7 contre 6). Ne cherchez plus les similitudes avec le livre, mais ne penser qu'au "vrai" film de Coppola. Une franche rigolade, ridicule certes, mais qui offre au visage de Dracula un air de "m'as-tu vraiment vu ?". Certains haïssent ce genre de film, je ne suis pas de cet avis car ce... Lire la critique de Dracula, mort et heureux de l'être

Avatar JujuMoreau
7
JujuMoreau ·
  • 1
  • 2