Broly, la super arnaque.

Avis sur Dragon Ball Z : Broly, le super guerrier

Avatar The Reg
Critique publiée par le

Si vous aimez ce film tant mieux pour vous. Mais moi pas. Personnellement, je m'en suis souvent pris plein la figure pour avoir dit que je ne l'aimais pas, alors je dois expliquer en détail pourquoi je le trouve apocalyptique sur tous les points : Le scenario oh my god, le combat incroyablement surestimé, l'humour nullissime... (Spoilers)

Ça ne rentre pas dans la timeline (même si certains essaient avec des arguments capillotractés), on commence à avoir l'habitude dans les films même si ça n'excuse rien. Bref. Je passe vite fait sur Krilin qui chante (si ça avait été précisé sur le boitier de la VHS vous croyez qu'elle se serait vendue ?) pour entrer dans le vif du sujet. Vous remarquez qu'alors que les Saiyens sont censés avoir été tous exterminés sauf 3, dans l'univers étendu de DBZ y'en a qui débarquent tous les 4 matins. Avant même tous les autres soucis du film, de base dire que ce film est original, avec ce point de départ, est abusé.

Leur chef se nomme Paragus et se pointe sur terre pour rencontrer Végéta. Il est venu pour lui demander d’être le nouveau roi de la planète éponyme. Végéta s’en cogne mais il est pire qu’un type en manque de sexe dont la libido parle avant le cerveau : Paragus flatte son orgueil en lui disant que lui seul peut battre un guerrier légendaire qui les menace, du coup Végéta le fier oublie de réfléchir et embarque. Trunks se méfie et il a raison mais sa réaction est étrange. Ce n’est même pas « j’ai un doute, je vais confier à Végéta que je n’ai pas trop confiance en ce type » non, Paragus est là depuis 2 minutes et a dit 5 phrases, il lui gueule d’entrée de ne pas croire ses mensonges, on ne sait trop pourquoi.

Paragus connait Trunks d’ailleurs, ce qui n’a aucun sens ! Qu’il puisse être au courant de l’existence du bébé Trunks c’est gros mais admettons, mais Trunks adulte n’a aucune existence et n’a passé que quelques jours dans cette époque. Et si vous n'êtes pas d'accord, attendez que j'en reparle plus bas, car ce n'est pas tout ce que j'ai à dire à ce sujet.

Ah oui évidemment comme dans 100 000 guerriers de métal, Tortue Géniale et Oolong sont de la partie et ils embarquent, faut bien garder les éléments comiques inutiles dans le lot. Enfin, c'est déjà un peu plus camouflé que dans le film en question où ils étaient venus très consciemment sur Namek alors que l'un ne se bat plus et l'autre ne s'est jamais battu (et Yajirobé un lâche) ici ils embarquent "par erreur"...

Kaioh lui a averti Goku qu’un guerrier avait détruit la galaxie du sud et demande à ce dernier de le chercher, et là on ressort de 100 000 guerriers de métal le passage dimensionnel où Goku voyage par déplacement instantané. Il se transporte dans un endroit désert alors que le déplacement instantané n’est censé fonctionner que s’il y a quelqu’un. Pour le justifier ils font dire à Goku que sa force est si grande qu’elle est présente partout. L'idée serait donc que l’énergie des personnages de DBZ serait un peu comme de la radioactivité, à rester présente longtemps après le passage d'un personnage. J'étais "seulement" mitigé à propos de cette idée jusqu'à ce que je me rende compte d'une incohérence dont je reparle plus bas.

Végéta et consorts arrivent sur la planète, Paragus lui présente Broly, son fils. L’ambiance mystérieuse qui essaie d’être instaurée est souvent gâchée par Tortue Géniale et Oolong. Il y a aussi une sous-intrigue sur un peuple réduit en esclavage pour alimenter le château en énergie… ils n’ont guère d’intérêt pour l’histoire principale si ce n’est que les gentils puissent avoir l’air gentils en prenant la défense des faibles. Ils n’apportent aucune information cruciale, à aucun moment. Même quand ils ont l'air de dévoiler un pan de l'intrigue, revoyez bien, ils ne font que confirmer ce qu'on sait déjà. EDIT : Et on m'a fait justement fait remarquer dans les commentaires, que Broly détruit... deux fois leur planète dans le film ! Du grand art ! On m'a tellement dit que l'histoire de Broly était géniale... vous pouvez me rappeler pourquoi ?

Les recherches de Goku l’amènent à se téléporter sur la nouvelle planète Végéta alors que Broly en est momentanément absent. Et quand il a Broly sous son nez, il semble se poser des questions mais… finalement non.

Une des rares scènes qui ne craint pas, entre autres grâce à sa musique très réussie, est le flashback de Paragus qui explique comment il en est venu à demander l’aide d’un savant pour qu’il crée un dispositif pour contrôler l’esprit de Broly et éviter qu’il ne pique des crises. Seulement c’est suivi par la plus grosse connerie vu dans un film qui concerne l’intrigue principale. Et vu leur connerie en général, ce n’est pas peu dire :

Broly est furax et a du mal à se contrôler même avec le dispositif de son père… parce que quand ils étaient bébé, Goku l’avait dérangé en pleurant. Fallait oser ! (La VF que tous les gens de ma génération ont vu en VHS quand ils étaient mômes et que beaucoup ont aimé empirant naturellement le truc, il faut le voir en VO maintenant qu'on a le choix. Parmi les délires de cette scène, comme dans la série, par le plus gros hasard de l'univers, on a donné le même prénom à Goku sur terre et sur sa planète d'origine)

Broly finit par s’énerver et attaque Goku durant son sommeil. Les masques tombent. Mais... ok, je veux bien passer sur le fait que Goku qui a certes croisé Broly mais ne lui a pas été présenté connaisse son nom (c'est léger, et comme il y a des ellipses, on peut dire qu'un de ses potes lui a dit durant ces moments là). Admettons aussi que malgré l'évidence il n'ait pas tout de suite capté que Broly était le mec qui dégageait une telle force, l'ami Goku n'a jamais été un rapide du côté ciboulot. Il y a quand même une incohérence majeure sur laquelle je peux pas passer : Paragus dit que c’est la première fois que Broly se déchaine depuis des années qu’il a le dispositif, et pourtant Broly a mis a feu et à sang une galaxie récemment et lâché assez d’énergie pour qu’elle soit palpable à des années lumières à la ronde ? Faudrait savoir ! Vous êtes sûrs que l'histoire de ce film est si top ?

Le lendemain, Goku révèle donc à Végéta que Paragus lui a menti et que Broly est en fait le Saiyen légendaire. Paragus finit par lâcher le morceau : Il veut la terre et l’a attiré ici parce qu’il ne veut pas qu’elle devienne un champ de bataille. Comme une comète est sur le point d’entrer en collision avec la planète, c’était nickel pour qu’ils meurent dans l’explosion pendant qu’il partait sur terre. Deux choses :

1/ Pour un type qui était TELLEMENT bien renseigné qu’il connaissait l’existence de Trunks, pourquoi n’attirer que Végéta et Trunks ? Il n’est pas au courant qu’il y a au moins 3 autres combattants qui auraient pu le tenir en échec sur terre ? Encore une insuffisance de l'intrigue. On pourrait me dire qu'au final toute la team Z se pointe mais c'est du cache-misère car Paragus n'a convié aucun d'entre eux : Goku et plus tard Piccolo y arrivent à l’improviste parce qu’ils ont senti une grosse source d’énergie, Gohan est d’abord monté dans le vaisseau en voulant retenir la montée des comic relief, Tortue Géniale et Oolong. Messieurs les scénaristes : 0/10.

2/ Maintenant que tout le monde sait qu’il a menti, il compte faire comment au juste pour tous les battre vu qu’il ne veut/peut pas se servir de Broly ?

Là encore le film estime qu’on peut se passer de réponse puisque Broly se fout en pétard et cette fois perd tout contrôle. (Le point sur la VF : Là tout d’un coup, il se souvient que Goku s’appelle Kakarotto, belle constance) La libération de puissance de Broly est spectaculaire et la déception va être à la hauteur de sa colère. Le voilà qui se révèle être le SSJ légendaire plus bodybuildé que l'ami Schwarzy. Celui de la légende qui apparaît tous les 1000 ans !

Quelqu'un qui découvre le film doit avoir la hype là et se dire un truc du genre "La vache, le Super Saiyen de la légende, ça vend du rêve ! Il a quoi comme super pouvoir de ouf comparé à un SSJ normal ?". Réponse de la Toei ? "Bah, il est surpuissant". Comme... quasiment chaque putain d'ennemi de chaque film, le type juste surpuissant et c'est tout. Quelle belle preuve d'inspiration de ce film à l'histoire, je le rappelle, si formidable ! Sa backstory et sa personnalité rattrapent le coup alors ? ... euh... je répondrai à ça petit à petit hein, revenons au film.

Notons les soucis de mémoire immédiate de Vegeta qui répétera 3 fois la même phrase, mais aussi un des moments les plus affligeants du film, après deux brèves vaines tentatives pour vaincre Broly, il se met à pleurnicher. Certes, ça lui est déjà arrivé, contre Freezer notamment. Mais aussi vite, c'est un record. Là il a à peine essayé et sans envoyer la purée qu’il se décourage, se met à genoux et s’apitoie pendant 20 minutes ! Paragus enfonce le clou en disant deux conneries supplémentaires à Végéta :

La première qu'il est le seul Saiyen pur. Non... Goku aussi. Décidément, pour un mec si bien renseigné qu'il connaît Trunks...
Mais aussi que lui seul, Végéta, a instinctivement senti la puissance de Broly... Non... Goku a dit à Végéta qui était Broly, son instinct lui avait rien dit du tout.

Et le pire c’est peut-être que plus tard, Végéta retrouvera confiance sans raison précise.

En flashback, Paragus explique que dans le passé, le roi Végéta a ordonné qu’on les tue lui et Broly, pour qu’ils ne deviennent pas une menace. Manque de pot, le roi a du ordonner à des gens un peu cons de faire le travail. Combattants d’élite de mes fesses qui laissent Broly ET Paragus pour morts alors qu’aucun d’entre eux ne l’est, ce qui permet à Broly de les sauver tous les deux de la destruction de la planète Végéta. On aurait pu penser que des grands soldats qui, en plus, disposaient de détecteurs de puissance sauraient quand quelqu’un est mort ou pas…

Et donc oui, énième hasard du film, ça se passe le même jour que la destruction de la planète Végéta. Bon le roi avait juste à se soucier de l'insurrection contre Freezer ce même jour, logique de montrer que sa priorité est en fait de tuer le bébé Broly qui "en grandissant deviendra une menace" ça pouvait pas attendre un jour. Et la manière dont ce dernier sauve son père est fumeuse déjà, mais aussi à mourir de rire. Surtout l'image du petit bébé tout nu qui transporte son père dans l'espace comme si de rien était et qui va... bah je suppose qu'il a une carte et qu'il va le déposer sur une planète quelconque.

Alors maintenant que le film entre dans la phase baston (après 40 minutes) on me dira « Oui mais le combat dans tout ça ? » Je dirais qu’avec une histoire à ce point à côté de la plaque je ne vois pas comment on pourrait considérer honnêtement le film comme étant le meilleur même si le combat était bien. (Allez, dernier petit point sur les joyeusetés VF : "Rayon magique !" scandent Gohan et Trunks. On peut retourner à la VO pour de bon maintenant...)

Mais si en effet un combat général Goku, Vegeta, Trunks, Gohan, Piccolo contre Broly ça aurait de la gueule sur le papier... dans les faits, les combats ne rattrapent même pas le coup. Et voici pourquoi : A part l'attaque finale, Broly ne souffre pas une fois. Il encaisse n’importe quoi, il se prend même un Kamehameha à bout portant dans la figure, non seulement ça ne le blesse pas mais ça ne le fait même pas reculer. Attention je ne dis pas que c'est nécessairement une incohérence, je dis que c'est chiant.

Voir durant une demi-heure un combat à ce point inégal, ça devient vite ennuyeux. Prenez le film précédent, on a le même cas de figure à la fin avec « Super C13 » mais ça dure 5 minutes, avant on a eu de la baston relativement équilibrée, où il n’y avait pas de grosse domination. Le film était assez pauvre aussi mais sur le côté baston pure c'était bien plus divertissant.

Le pire dans l'histoire c'est qu'on peut facilement imaginer des solutions pour rendre le combat plus interessant ! On aurait pu faire souffrir Broly un minimum mais que sa force aille en augmentant plus graduellement qu’ici, donc que ce soit de plus en plus dur. Ou bien que sa récupération soit ultra rapide, donc qu'il ait ses adversaires à l'usure... Y'avait plein d'autres moyens, mais comme pour le scenar, la fainéantise a primé. Très vite j'ai envie de dire "OUI ! ON A COMPRIS ! IL EST INVINCIBLE ! Vous pouvez passer à autre chose svp ?"

Ajoutez ici l’éternel cliché de Piccolo qui sauve Gohan au dernier moment... 7 fois en 8 films ! Et cette fois c'est même plus gros encore car il a du traverser l'espace... Non sérieux... l'histoire est meilleure que celle des autres films ? Et la technique finale qui sort de nulle part et ça achève d’être mauvais.

Notez pour finir que Broly, pour un personnage aussi apprécié, n'a aucune personnalité. N'importe laquelle des montagnes de muscles des autres films a plus d’intérêt ! En dehors de prononcer le nom de Goku des tonnes de fois et de faire le rire diabolique si cher aux méchants grandiloquents, il doit avoir 4 vraies répliques et ce n'est pas sa backstory débile qui y changera quoi que ce soit. C'est juste un zombie qui a, en tout et pour tout, UN bref éclair d'intelligence durant tout le film ; qui veut tout détruire et surtout Goku. Comme c'est le plus puissant des vilains pas beaux alors ce film a marché avec les jeunes garçons qui cherchaient juste de la baston décérébrante.

En résumé je trouve que ça préfigure bien DBGT : Un gros n’importe quoi. Une parodie serait sans doute plus sérieuse. Même en le regardant en version originale pour échapper à quelques conneries proférées en VF, ça ne change rien à l’indigence du récit. L'intrigue a 1000 incohérences, l’humour ne fonctionne pas (je ne vous ai pas parlé de bien des scènes débiles), le caractère des personnages n’est pas respecté et le combat aurait du sauver les meubles, mais même pas.

Donc voilà si vous aimez tant mieux pour vous, j'ai pas écrit ça pour tenter de vous gâcher le plaisir, mais sérieux... arrêtez de me dire que vous l'aimez pour l'histoire, ça me fait franchement marrer. Et si vous l'aimez pour le combat, là vous m’étonnez, finalement vous n'êtes pas exigeants sur ce qui fait l'essence des OAV DBZ. Et descendre les suites qui sont certes également nulles (surtout le 3) et faire passer celui-ci à travers les mailles du filet, pareil, c'est de l'aveuglement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4806 fois
29 apprécient · 13 n'apprécient pas

The Reg a ajouté ce film d'animation à 2 listes Dragon Ball Z : Broly, le super guerrier

Autres actions de The Reg Dragon Ball Z : Broly, le super guerrier