Toilettes occupées

Avis sur Dreamcatcher, l'attrape-rêves

Avatar Coco L'Asticot
Critique publiée par le

Quelle oeuvre de Stephen King n'a pas été taillée en pièces par la machine cinématographique ? Il y en a ! Trop peu, mais il y en a ! Les inconditionnels de l'auteur seront certainement horrifiés par des ellipses impardonnables et surtout une fin très différente de celle du roman mais il convient de dire que le film reste relativement fidèle à l'esprit du livre.

Quatre amis d'enfance qui se retrouvent pour leur partie de chasse annuelle, une invasion qui se trame, un ami très particulier qui resurgit... Le film montre le meilleur (la parabole de l'esprit de Jonesy et son entrepôt-mémoire, la touchante histoire d'amitié) comme le pire (la scène des toilettes, la caricature militaire), étrangement il se laisse regarder. L'attrape-rêves n'est pas une arnaque complète, encore moins les lecteurs de King qui chercheront là tout le potentiel visuel de sa prose, et si le rire n'est jamais loin, les frissons et les émotions peuvent se pointer pour qui a l'esprit et le coeur suffisamment ouverts.

La prestation des acteurs reste pataude et je ne peux que conspuer un Morgan Freeman risible de bout en bout, qui n'a jamais tenu un rôle aussi peu fait pour lui. Soit on aime l'oeuvre originelle soit on n'est pas trop regardants pour apprécier ce film qui sort des sentiers battus de la SF pour l'apprécier pleinement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 820 fois
7 apprécient

Autres actions de Coco L'Asticot Dreamcatcher, l'attrape-rêves