Bande-annonce
Affiche Drôle de frimousse

Drôle de frimousse

(1957)

Funny Face

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 7
  2. 7
  3. 13
  4. 52
  5. 190
  6. 559
  7. 1044
  8. 675
  9. 204
  10. 79
  • 2.8K
  • 236
  • 1.5K

Rédactrice en chef du célèbre Quality Magazine, Maggie Prescott souhaiterait que les intellectuelles s'intéressent un peu plus à la mode, mais aussi que madame Tout-le-monde brille un peu plus par son esprit. Pour sa nouvelle campagne, elle recherche une jeune fille qui ne soit pas mannequin de...

Casting : acteurs principauxDrôle de frimousse
Casting complet du film Drôle de frimousse
Match des critiques
les meilleurs avis
Drôle de frimousse
VS
Bonjour, Audrey !

Audrey rêvait de conjuguer ses deux passions : la danse et le cinéma. Elle a eu le privilège de tourner à Paris au côté de l'une de ses idoles Fred Astaire. Le rôle qu'on lui offre dans Drôle de frimousse semble un cadeau tombé du ciel : danser au côté du roi de la comédie musicale, dans un Paris savoureusement rétro, dans une énième variation du mythe de Cendrillon, avec en toile de fond une légère satire du monde de la haute couture. La seule et unique...

12 8
Avatar HugoShapiro
4
HugoShapiro
Le diable s'habille en rose

Autant je fus charmé par Charade, autant Funny Face s'avéra pénible à finir. Il y'a ce début époustouflant, immersion dans le monde extravagant de la publicité post WW2, ou il suffit d'un montage pour que Stanley Donen joue l'avant garde de toute une esthétique que le monde audiovisuel, du cinéma au clip, aura prit pour matrice. Puis une fois passé ce morceau visionnaire de l’expressionnisme d'aujourd'hui, on retrouve l'angélique Audrey Hepburn dont la simple vision suffit à tomber en émoi.... Lire la critique de Drôle de frimousse

17 1
Critiques : avis d'internautes (49)
Drôle de frimousse
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Profession : mannequin philosophe

Attention, ce film est un remake du Diable s'habille en Prada ! Ah mais non, c'est l'inverse me dit-on dans l'oreillette... Oups. :D Oui, la similitude est là, sauf qu'ici une large partie du film se délocalise dans un Paris imagé (pas de grisaille, mais que des couleurs flamboyantes) et que la big boss n'est au final pas si terrible que ça, elle est même marrante.... Lire l'avis à propos de Drôle de frimousse

19 11
Avatar Libellool
7
Libellool ·
Fred Astaire... finit par danser [8.4]

Ce film de Stanley Donen (Qui commença la danse à 10 ans puis devint l'assistant de Gene Kelly) ne vaut certainement pas plus de 7. Le scénario bien lisse ne risque pas de provoquer un AVC chez un lombric, les dialogues ne vous feront pas aller consulter le "littré" toutes les minutes et vous n'aurez pas besoin de tarots pour deviner la fin du film. Une affiche bien haute, un cast de... Lire la critique de Drôle de frimousse

34 4
Avatar Silence
8
Silence ·
Le plus ravissant haricot vert qu'Hollywood ait connu

Dans Funny Face, Audrey est au summum de sa beauté et de son charme. Elle a, au moment du tournage, 27-28 ans. On lui en donne cinq de moins. Au mieux de sa forme, elle a l'adorable frimousse qu'on lui connaît et une silhouette franchement à tomber, une taille qu'on enserre avec deux mains. L'écart d'âge avec Fred Astaire, malheureusement, plombe un peu le film : il a trente ans de... Lire l'avis à propos de Drôle de frimousse

3 2
Avatar Fleming
7
Fleming ·
Découverte
Audrey ? Elle burn !!

Deux maitres réalisateurs de la comédie musicale se sont partagé pendant de longues années les fruits d’un genre cinématographique qui célébrait la légèreté et la joie de vivre. À Vincente Minnelli le légendaire Un Américain À Paris et à Stanley Donen le non moins légendaire Chantons Sous La Pluie. Au milieu de ces deux joyaux, nombre de perles pointent le bout de leur frimousse, ici celle... Lire l'avis à propos de Drôle de frimousse

30 15
Avatar Jambalaya
8
Jambalaya ·
Quality fair

Directrice du magazine de mode Quality, Maggie Prescott (Kay Thompson) décide de trouver la femme qui deviendra l’icône du magazine. Le photographe Dick Avery (Fred Astaire) lui propose alors Joëlle Stockton (et on le comprend, puisqu’il s’agit d’Audrey Hepburn), une libraire plus intéressée par les courants philosophiques en vogue que par la mode, mais dont le charme naturel et la... Lire la critique de Drôle de frimousse

11 2
Avatar Tonto
8
Tonto ·
Toutes les critiques du film Drôle de frimousse (49)
Bande-annonce Drôle de frimousse
Vous pourriez également aimer...