Affiche Du soleil dans les yeux

Critiques de Du soleil dans les yeux

Film de (1953)

La terreur des robinets

Celestina (Irène Galter), jeune orpheline provinciale arrive à Rome pour gagner sa vie comme domestique. Ses deux frères, eux, ont choisi d’aller tenter leur chance en Australie. Celestina est recommandée pour une place de domestique dans une famille bourgeoise. Bien entendu, en arrivant à Rome, elle découvre un monde dont elle n’a aucune idée. On la trouve un peu... Lire la critique de Du soleil dans les yeux

7 3
Avatar Electron
5
Electron ·

Il sole negli occhi

Le parcours d’une fille de la campagne qui par obligation, monte en ville pour aller faire le ménage chez des plus tunés. Ses frères l’abandonnent, ses patrons sont des cons, un dragueur macho tourne autour d'elle et le reste du monde s’en fout. Pour son premier film, Antonio Pietrangeli vadrouille du côté des trois topics les plus abordés/aimés du cinéma italien de l'époque : le mélo, la... Lire l'avis à propos de Du soleil dans les yeux

2
Avatar Seance-sup-0H30
8
Seance-sup-0H30 ·

Lutte de classes dans l’Italie d'après-guerre.

Premier film d’Antonio Pietrangeli, réalisateur tombé dans l’oubli, Du soleil dans les yeux décrit la société transalpine des années 50. Une société en reconstruction déjà individualiste et encore très machiste (scène du bus) qui voit l’émergence d’une petite bourgeoisie. A travers le personnage de Celistina, interprété par Irene Galter,... Lire la critique de Du soleil dans les yeux

Avatar In_Cine_Veritas
6
In_Cine_Veritas ·

Amertume et désillusion

Celestina est une jeune fille de la campagne qui quitte son village natal pour se rendre à Rome où elle travaille comme femme de chambre. S'il est moins abouti que ses films suivants, le premier film d'Antonio Pietrangeli pose les jalons d'une oeuvre dont une grande partie est consacrée à la condition féminine dans l'Italie économiquement prospère (pour certains, dans les années 50 et 60).... Lire la critique de Du soleil dans les yeux

Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·