Barre de rire… gras et décomplexé

Avis sur Dumb & Dumber

Avatar Agnès Maillard
Critique publiée par le

Ce qu’il y a de jouissif avec l’humour gras et potache, c’est qu’il n’a pas de fond. Les Frères Farelli (Mary à tout prix!) en sont le vibrant exemple. Alors au début de sa carrière, Jim Carrey accomplit un tour de force en plongeant aux tréfonds de la bêtise humaine avec inénarrable Jeff Daniels. Voici un film culte, truffé de gags très, très lourds qui sont des insultes au bon goût et des merveilles de rire sans complexe. Car plus le gag est pipi-caca-potpot, plus les frères Farelli forcent le trait, se vautrant dans le moche, le gras et le grotesque sans vergogne, jusqu’à une indigestion que les amateurs du genre n’atteindront jamais.

Dans le désordre :

Ce qui arrive quand on lèche une barre de métal gelée
Ce qui arrive quand on a avalé une dose de cheval de laxatif et que l’on se retrouve dans des toilettes en panne, avec une créature de rêve de l’autre côté de la porte
Ce qui arrive à la perruche d’un aveugle

Si vous êtes un fan de l’humour des Nuls, des American Pie, des Scary Movies, ce retour aux sources s’impose urgemment!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 148 fois
Aucun vote pour le moment

Agnès Maillard a ajouté ce film à 1 liste Dumb & Dumber

  • Films
    Cover Scènes de chiottes

    Scènes de chiottes

    Souvent, le cinéma ignore les besoins physiologiques fondamentaux de ses personnages… sauf, quand, parfois, l'action se déroule...

Autres actions de Agnès Maillard Dumb & Dumber