Opération Dynamo

Avis sur Dunkerque

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

J'ai aimé.

Le réalisme de la guerre :
Ici pas de héros, encore moins de super-héros mais des gamins, envoyés par les puissants à l'abattoir. Ils ont les chocottes à zéro, ils sont morts de peur ou bien traumatisés. Faut dire qu'ils sont cibles faciles pour les chasseurs et bombardiers allemands, entassés qu'ils sont sur les plages et les pontons dans l'espoir de pouvoir se tailler de cette connerie, la guerre.
Pratiquement tous les films de guerre que je connais sont axés sur les mérites d'un héros porté par un patriotisme exacerbé et l'amour (à la con, il faut bien le dire) d'un drapeau. A un moment ou à un autre. Même si le sujet du film cherche à nous convaincre que la guerre, ce n'est pas bien.
Quand mon grand-père me racontait la seconde guerre mondial, il me parlait plus des heures à attendre, planqué, sous la pluie, dans le froid dans la crainte omniprésente d'être repéré et de mourir. J'ai retrouvé ce sentiment dans ce film.
Ce qui impressionne le plus, c'est la jeunesse des protagonistes, des gamins, à peine sortie de l'adolescence. Comme mon grand-père, qui avait à peine 20 ans quand les nazis ont envahis la France, entré dans le maquis, non pas par patriotisme mais pour fuir le Service du Travail Obligatoire.
La guerre à toujours servi à se débarrasser de la jeunesse des classes populaires. Aujourd'hui encore ! Quel âge ont les martyrs de Daech ? Y'a pas de vieux dans leur rang, idem parmi nos armées de libération du monde libre.
C'est quand même plus réaliste que Le Jour le plus long par exemple, avec un John Wayne de 55 ans, un Henri Fonda de 57 ans, un Richard Burton de 37 ans (un jeunot !) ou encore avec un Robert Mitchum de 45 ans. Le jour le plus long raconte une guerre de grabataires et non pas la seconde guerre mondiale.

Les images
Les images, toujours magnifiques, surtout les paysages du Nord qui sont magnifiées.

Les combats aériens
Les combats aériens, superbement rendu à l'écran. Je ne suis pas sûr d'en avoir vu des aussi bien réalisés que dans ce film.

J'ai moins aimé :

Le montage alambiqué qui complique l'histoire en ne suivant pas la chronologie des faits. Certes, il permet de vivre les situations par les yeux des différents protagonistes mais j'ai tendance à penser qu'il alourdit le film pour en faire une œuvre faussement compliquée.

Je n'ai pas aimé du tout

La partition vraiment lourdingue d'Hans Zimmer. Omniprésente et assourdissante, la musique est plus que soûlante avec moult effets grandiloquents qui souligne de trois gros traits gras chaque instant, chaque minutes du film. Les scènes de claustrophobies, et elles sont nombreuses, sont pratiquement toutes ornementées d'effets qui pourraient nous laisser croire qu'un alien va surgir côté jardin. Saoulant !
Les qualités du film l'ont emporté sur ces défauts.
Enfin un grand film de guerre qui ne fait pas que glorifier le patriotisme ou la violence.

PS : Avec un souci de concision, qui me permettrait d'écrire plus de critiques sur les objets culturels que je consomme, j'ai tenté la forme j'aime/je n'aime pas. Je ne suis vraiment pas sûr d'avoir réussi l'exercice…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 204 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Gwangelinhael a ajouté ce film à 1 liste Dunkerque

Autres actions de Gwangelinhael Dunkerque