Affiche Eating Raoul

Critiques de Eating Raoul

Film de (1982)

Bande appart.

On est clairement ici dans un petit film fauché de série b, il faut dire que Paul Bartel n'a pas réussit à trouver le financement nécessaire pour réaliser son film comme il le souhaitait. Il l'a proposé à Corman mais celui ci n'était pas intéressé, Bartel a donc financé lui même ce film tout en sachant qu'il n'aurait pas le rendu visuel qu'il aurait voulu. Mais quand le réalisateur de Death... Lire l'avis à propos de Eating Raoul

1
Avatar Heurt
6
Heurt ·

Tous les ingrédients pour une comédie délicieuse

Le titre m'intriguait : film de cannibale ? comédie loufoque ? une chouette surprise en tous cas. Le scénario est sympathique ; les auteurs présentent de chouettes situations, un univers marrant touchant à l'absurde. L'objectif est clairement énoncé, les enjeux bien mis en place. Et puis les résolutions sont assez surprenantes. Les personnages sont assez chouettes aussi, des... Lire l'avis à propos de Eating Raoul

2
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Bon appétit !

Échappé de l'escarcelle de Roger Corman, Paul Bartel, réalisateur de Death Race 2000, n'a pour autant rien perdu de son mordant avec Eating Raoul ! Et ça commence très fort avec un portrait guère reluisant de Hollywood que Bartel désigne comme la capitale mondiale du vice avec un ton de publicitaire montrant une vertigineuse série de crimes et délits en tous... Lire la critique de Eating Raoul

2
Avatar Bastien Marie
6
Bastien Marie ·

Critique de Eating Raoul par Ninesisters

Ce qui m'a poussé à voir ce film : un synopsis d'un cynisme doucement acide, et la présence à la réalisation de Paul Bartel. Conquis que je le suis par son excellent film Death Race 2000, j'ai souhaité jeter un coup d'oeil au reste de sa filmographie. Eating Raoul, néanmoins, ne peut véritablement être comparé à Death Race 2000, dans la mesure où ni l'époque ni le genre ne coïncident ; mais cela... Lire la critique de Eating Raoul

2
Avatar Ninesisters
6
Ninesisters ·

À poêle

Ce coup-ci, je ne résiste pas à ouvrir une parenthèse pour une petite session estivale de ciné-club avec une oeuvre fraîche, jubilatoire, cartoon même et injectée d'humour noir.Le regretté Paul Bartel, plus connu pour "La Course à la mort de l'an 2000", est un auteur, un must de la comédie américaine qui se sert autant du cinéma Z et cheap à la TROMA que de la comédie sociale sur fond... Lire la critique de Eating Raoul

1
Avatar OVBC
7
OVBC ·

Un vrai régal

Ce film est tout simplement un chef d'œuvre d'humour noir et de dérision. Plus le film avance plus le délire augmente à ce point que l'on se demande comment cela va s'arrêter. On est dans la farce et il serait vain d'y chercher un quelconque message, même si l'hypocrisie ambiante en prend pour son grade. Ce vrai régal nous est servi par un Paul Bartel impérial et surtout une Mary Woronov,... Lire la critique de Eating Raoul

Avatar estonius
10
estonius ·