Heureux qui communiste ...

Avis sur Enfant 44

Avatar retro1
Critique publiée par le

Enfant 44 nous emmène en Union Soviétique dans l’après seconde guerre mondiale, à la terrible époque du Stalinisme. Terrible par son mépris de l’être humain, terrible par son idéologie basée sur la force et la terreur.

A l’évidence Staline devait avoir du mal à marcher, tant ses chevilles devaient grossir chaque jour un peu plus. Wiki indique d'ailleurs que le pseudonyme de Staline, formé sur le mot russe сталь (stal), signifie acier. Ca tombe bien, ça rime avec taré, car "le petit père des peuples" (beurk !) est responsable d'environ 20 millions de morts ...

Le film rend très bien cette ambiance de la peur du lendemain, du mot de travers qui au mieux vous envoie au goulag, de la dénonciation qui vous condamne à une exécution sommaire.

Léo DEMIDOV, fait justement partie de la police politique soviétique et de ses meilleurs éléments. Orphelin Ukrainien puis héros de guerre, il est craint, y compris par Raïssa, sa femme. Il traque les ennemis du peuple (!), ceux qui ne pense pas comme il faut, et il est doué.
Pourtant, des crimes d'enfants sur les voies ferrées vont le troubler. Dans ce paradis qu'est l'URSS, il ne peut y avoir de meurtre. La jalousie et la vengeance vont le faire tomber en disgrâce et lui faire quitter Moscou.
Sa nouvelle vie (ça ressemblait plutôt à de la survie à l'époque), loin de la capitale et de sa fonction privilégiée, vont le confronter à nouveau aux meurtres d'enfants dans des circonstances identiques...
Traqué par ses anciens supérieurs, réduit à la clandestinité pour enquêter, il va se mettre en quête d'un serial killer. Il y gagnera l'amour et sa dignité retrouvée ...

J'ai adoré la mise en scène qui joue sur plusieurs tableaux en gardant un bon rythme, et la reconstitution de cette période sombre pour les habitants de l'URSS, est bien réalisée. Les scènes d'actions sont très bien foutues.

Et je gardais le meilleur pour la fin : le casting.
Tom HARDY, du haut de ses 50 films, est un très bon Léo DEMIDOV, calme, froid et de plus plus humain. On le retrouvera dans le prochain MAD MAX.
Noomi RAPACE joue la femme de DEMIDOV. Je ne l'avais pas reconnu de suite, ayant toujours en tête son rôle de Lisbeth dans MILLENIUM.
Il y a aussi Vincent CASSEL, Gary OLDMAN, Charles DANCE (tywin LANNISTER dans Game of Thrones) ... et curiosité quand on vient de voir ".. profanation", ses 2 acteurs principaux : Fares FARES et Nicolaj LIE KAAS ...

Un bon film bien fait qui vaut bien un 7 sur 10 pour moi.
Les autorités Russe ont interdit la sortie du film dans leur pays, rien que pour ça j'y retournerais bien !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 313 fois
2 apprécient

Autres actions de retro1 Enfant 44