Vivienn

Homme, 24 ans, Belgique | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Attention. Ce porfil n'est pas le porfil d'un cyclitse. Merci de votre compréhension.

Répartition des notes

  1. 287
  2. 520
  3. 657
  4. 775
  5. 963
  6. 982
  7. 1057
  8. 860
  9. 409
  10. 144

Comparez votre collection avec Vivienn

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Vivienn
Sondages de Vivienn
Critiques de Vivienn

Dernières critiques

Bande-annonce
7.5
The Other Side of Love

Un bar allemand, un soir au hasard – la scène semble figée, la confrontation évitée. Déjà, on aborde une question de contraste : une vieille femme, un immigré marocain. Deux personnages, déjà un impossible apparent – et pourtant, la danse commence, curieuse et sans retenue, sans jugement ni cliché. Ils ne sont plus que deux êtres humains, sans âge ni pays, sans couleur et sans nom. Lui... Lire la critique de Tous les autres s'appellent Ali

11
Avatar Vivienn
9
Vivienn ·
Bande-annonce
8.4
Armageddon

Dès son titre, Princesse Mononoké traduit d'une opposition – d’un côté, la princesse, symbole du pouvoir, figure politique, et donc par définition humaine ; de l’autre, mononoke, terme japonais se référant à certains des esprits traditionnels qui habitent la mythologie de l’époque Heian, folklore naturaliste et animal, dont Miyazaki s’est d’ailleurs inspiré tout au long de son œuvre... Lire l'avis à propos de Princesse Mononoké

14 2
Avatar Vivienn
9
Vivienn ·
Mentions J'aime de Vivienn

Activité récente

Statuts d'humeurs

Printemps, été, automne, hiver... et printemps (2003) Décès à presque 60 ans de Kim Ki-duk des suites du COVID... 2020 se termine véritablement comme elle a commencé. Malgré les scandales, c'était l'un des tout grands du cinéma coréen contemporain !
Le malheur n'est pas éternel (2020) La série la plus ambitieuse en diffusion, sans aucun doute possible. Episode absolument brillant, courageux, inattendu (par contre est-ce que ça mérite vraiment une fiche film ?...)
L'Heure des brasiers (1968) Fernando "Pino" Solanas, pierre fondatrice du cinéma argentin, vient de nous quitter à 84 ans... Un petit hommage qui passera surement inaperçu, mais un hommage quand même !
Le Jeu de la dame (2020) Avec quelques millions en moins ça n'aurait été guère plus qu'un téléfilm M6, mais ça a une meilleure note (stratosphérique) que Mad Men. Allez comprendre...