Les beaufs sont de retour !

Avis sur Fast & Furious 8

Avatar Gahisto
Critique publiée par le

J'aime bien Fast and Furious ( enfin toute proportion gardée hein et je ne parle que des derniers). Malgré le mépris qui entoure cette saga, je préfère largement un divertissement débile mais qui s'assume comme FF8 qu'un Marvel.

Ces films sont un peu les derniers représentants de ces films d'actions américains des années 80/90 avec le héros plus fort que tout le monde et qui se sort de n'importe quel merdier en balançant des punchlines.

Sauf que si le 5 renouvelait la saga avec fraîcheur, que le 6 et le 7 étaient dans la continuité; là, ça commence sérieusement à s'essouffler. Les scènes d'actions sont peu inspirées, on se tape de vieux ralentis dégueulasses, c'est moins nerveux qu'avant. On a juste une idée sympa avec les voitures zombies, mais elle manque vraiment d'ampleur alors qu'il y avait potentiel à rendre un véritable chaos à l'écran.

Bref, c'est décevant !

Un bon point : The Rock est plus présent dans cet opus, plus que Vin Diesel qui est vraiment fade, sans charisme... Alors que The Rock, c'est la coolitude incarnée ! Et faut dire que l'acteur en rajoute, en fait des caisses dans son personnage que ça en devient vraiment comique par moment à force de le voir bander ses muscles et faire les gros yeux.

Par contre l'humour délibéré est toujours aussi naze, les blagues de Roman sont plus agaçantes qu'autre chose, hormis une à la limite où il se met à lire du Russe avec un accent arabe...

Bon, après, t'es obligé de rire quand tu vois Vin Diesel gagner une course en marche arrière avec une voiture toute pourrie et en flamme... Mais c'est la démesure des personnages et des situations qui crée le ressort comique.

C'est par contre ironique de voir Vin Diesel nous emmerder tout le temps avec les valeurs de la famille , de le voir défendre les traditions du patriarcat alors qu'à la fin du film, sa famille n'est plus celle du patriarcat, c'est une famille moderne, recomposée. Quand on applique un discours vieux de 60 ans sur la réalité d’aujourd’hui, on échappe pas aux contradictions.

En tout cas, il va falloir sérieusement se rattraper pour la suite, mettre un vrai réalisateur derrière la caméra qu'il torche un peu mieux que ça les scènes d'actions. Si on continue comme ça, on va revenir aux gros navets qu'étaient les FF avant le 5. C'est bien d'avoir une ou deux idées sympas et de rendre la série moins beaufs, plus classe ( Charlize Theron en méchante, ce n'est pas anodin) mais ça suffit pas !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 406 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Gahisto Fast & Furious 8