👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Un road trip initiatique entre frangins

Je sais pourquoi « Father Figures » n’a pas eu trop de succès et se tape de sales moyennes sur tous les sites : avec un tel pitch et son duo d’acteurs comprenant tout de même Ed Helms (la franchise « Very bad trip ») et Owen Wilson (« Zoolander », « La nuit au musée »…), le public s’attendait a un truc franchement hilarant et…ce n’est pas le cas ! Pourtant, ce long-métrage qui prend plus les traits d’une comédie dramatique a certains atouts comme : des seconds rôles gratinés (Christopher Walken et J.K. Simmons en tête), quelques gags bien sentis et des scènes très touchantes lors desquelles les frères vont réapprendre à s’aimer et essayer de changer de personnalité. Mais on peut se sentir tout de même frustré par ce métrage qui ne sait jamais vraiment quel genre adopter et c’est donc certainement pour cela que certains l’ont malmené.

Vinzone
6
Écrit par

il y a 4 ans

1 j'aime

Father Figures
Fatpooper
6

Des papas et deux jumeaux

Sympa à regarder. L'intrigue sent le réchauffé dès la lecture du pitch mais c'est pas trop grave ; disons qu'il y a de bons gags, des situations exploitées à fond. Les personnages sont assez peu...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime

Father Figures
EricDebarnot
6

Le confort des stéréotypes

"Father Figures" est un film qui ne surprendra personne - hormis dans sa conclusion que l'on n'aura pas vu venir et qui doit probablement être la raison de son existence, à une époque où ce genre de...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

3

Father Figures
Sarah0607
6

Agreable moment

On passd un agréable moment devabt5cette comedie. Cela parle des relations familiales, des secrets de famille. Moments de detente

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime

Downrange
Vinzone
7
Downrange

Un survival distrayant !

Voici un métrage de Ryûhei Kitamura, réalisateur il y a quelques années d’un « The midnight meat train » très remarqué. Ici, il propose une sorte de huis clos à ciel ouvert avec des jeunes coincés...

Lire la critique

il y a 4 ans

4 j'aime

La mort nomade
Vinzone
7

Steppe by steppe !

Voici donc le dernier roman clôturant la trilogie Yeruldegger au moment même où celui-ci entame une retraite autant spirituelle que physique dans la steppe. Dans cet opus, les morts pleuvent toutes...

Lire la critique

il y a 3 ans

3 j'aime

Headless
Vinzone
8
Headless

Le slasher gore ultime !

Comment ne pas être traumatisé mais aussi conquis par cette succession de sévices malsains pour tout fan de splatter et de films déviants trash !? Certes, ça peut paraître un peu répétitif au bout...

Lire la critique

il y a 4 ans

3 j'aime