Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

L'équivalent japonais du Death Note US

Avis sur Fullmetal Alchemist

Avatar Lonewolf
Critique publiée par le

J'en vois quelques-uns sortir les fourches à la lecture de mon titre. Alors, chers intégristes de "Une adaptation doit être un copier/coller sans saveur !", allez lire ma critique de Death Note pour avoir une vague idée du pourquoi du comment. Enfin, je vais vous le dire tout de suite, alors, pas la peine de vous déplacer.

FullMetal Alchemist est un film qu'on aurait voulu aimer. Vraiment. Mais il souffre de défauts trop gros pour réussir à être vraiment un bon film ou une bonne adaptation. On se laisse vite prendre, les acteurs étant dans la bonne moyenne (comprendre pas franchement mauvais, mais pas franchement transcendants non plus). Par contre, la perruque de Ed, je dis NON ! Déjà que ça nous prive de sa mèche, c'est en plus d'un ridicule sans nom ! Tout comme certains effets visuels, même si le film est encore loin de tomber dans la catégorie des nanars philippins, de ce côté. On voit juste la différence de budget entre le Japon et les États-Unis... Encore une fois, on est dans le bien foutu, mais pas transcendant.

Et vous avez peut-être compris où je veux en venir : TOUT LE FILM est comme ça !
Death Note se plantait dans son scénario et son traitement, avec un format inadapté à tout ce qui avait été mis dedans, et fatalement pas assez développé et qui amenait son lot d'incohérences et d'actions illogiques tout le long. Au-delà de ça, bien qu'il passait à côté des enjeux philosophiques et moraux du manga originel, le film proposait tout de même des choses intéressantes côté visuel et relecture de l'histoire, via le traitement des personnages.
FullMetal Alchemist, c'est le contraire. Le film a bien été conçu comme un film, le scénario se tient et est bien traité (si on oublie le grand méchant qui a un objectif bien cliché....) Et la 2e partie est du pur HS, pour ceux qui aiment les transpositions pures et simples), mais il ne propose RIEN.

Le problème du film est là : il est plat, vide de toute initiative, de tout risque, à tel point qu'il n'y a pas un seul moment où on ressent de la tension dramatique (et pourtant, il y en avait deux qui étaient parfaitement là pour ça), pas un seul moment où ça décolle. Les enjeux sont là, mais rien ne nous accroche vraiment, de même pour le sort des personnages.
On a presque l'impression que le réalisateur a enchaîné les prises uniques en se contenant de suivre machinalement le storyboard et le scénario, sans essayer de mettre la moindre vision et, peut-être pire encore, sans essayer d'y mettre la moindre conviction (et ça se ressent sur le jeu des acteurs, où personne n'arrive vraiment à faire penser aux personnages de base, malgré certains efforts).

On est dans un cas comme celui de Death Note : le film se regarde sans trop de problème, mais un défaut énorme vient le plomber et le réduire au rang de vague série B qu'on se mate un dimanche aprèm parce qu'on trouve rien d'autre. Pour Death Note, ça touchait au traitement du scénario alors qu'il tentait des choses dans le visuel et le traitement des personnages (en plus de la relocalisation), pour FullMetal Alchemist, ça touche à tout le côté visuel qui ne tente rien et ne met aucune conviction dans ce qu'il se passe (et, fatalement, n'en amène aucune ou presque chez les acteurs).

Pour résumer simplement : ce film ne propose rien en soi et serait anecdotique si ce n'était pas une adaptation du manga. Parce qu'il est plat et, surtout, n'a aucune âme, là où elle débordait dans le manga et les deux animes. C'est peut-être bien là le plus triste...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 148 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Lonewolf Fullmetal Alchemist