Candeur et décadence...

Avis sur Gerontophilia

Avatar Fritz Langueur
Critique publiée par le

On n'avait plus entendu parler de Bruce LaBruce, artiste queer éclectique tendance trashounet, depuis son chef d’œuvre “ L.A Zombie ” qui plaçait derechef François Sagat au rang de l’Actor’s studio X ! Plus sérieusement, le chemin parcouru entre ses précédentes œuvres et ce “ petit ” film bien sympa est louable. Car “ Gerontophilia ” dont LaBruce aurait pu tirer une œuvre glauque (il sait y faire !), voire malsaine (plus encore !), se révèle en fait plein d’une étonnante de candeur, remplie d’utopiques illusions et se laisse regarder avec une tendre curiosité. Bon il ne faut pas y rechercher une quelconque crédibilité, ni s’attendre à une quelconque psychologie des personnages mais en revanche quelques scènes sont soit, très bien ciblées (celles relatives à la pulsion fétichiste), soit touchantes (ah ce regard perdu de Lake sous la neige à la fin !) d’autres enfin totalement superflues (le rêve/trip érotique, la dispute avec la mère…). Malgré ses nombreux défauts, cette fable sur la différence reste très plaisante à regarder et à entendre car la BO est top !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 316 fois
4 apprécient

Fritz Langueur a ajouté ce film à 1 liste Gerontophilia

Autres actions de Fritz Langueur Gerontophilia