Avis sur

Ghost in the Shell par Moot70

Avatar Moot70
Critique publiée par le

Il est dur d'essayer d'être "à peut près" juste en notant une adaptation d'une œuvre originale dont on est fan. Je lui met finalement 5... par peur d'être trop sévère (quel avis s'en ferait quelqu'un qui découvrirait GITS avec ce film ?) mais mon opinion navigue entre 4 et 5 disons.

Alors oui... j'ai été déçu.
Oui... je trouve ce film pas terrible au final.
Visuellement, c'est très sympa. Le design, les effets, l'ambiance de cet univers futuriste urbain sont là. Mais pour le reste, je n'ai que des critiques négatives à faire sur ce film par rapport aux deux longs métrages d'origine.

Les problèmes viennent j'imagine en grande partie d'excès habituels des grandes productions américaines tout public (des blockbusters quoi) :
Le fait de vouloir trop tout expliquer (comme si le spectateur était très con)... tout justifier. Comme le fait de vouloir rendre les protagonistes forcément "humains", proches de nous.

Les deux long métrages d'animation ont pour moi des forces, des particularités assez rares (spécialement pour de la SF) qui donnent tout son caractère à cette œuvre :
- Primo, j'aime beaucoup le fait que l'on nous présente la Section 9 comme un groupe d'intervention "pro" crédible. Une police de très haut niveau, qui ne laisse rien au hasard. On sent d'ailleurs une grande complicité entre le Major et Batou qui donne naturellement à penser qu'ils travaillent ensemble depuis longtemps. On sent un long passif entre eux.
- Second point (qui est lié au premier) : J'aime aussi beaucoup le fait que les deux animes nous disent très peu de l'origine et du passé du Major. Ce personnage garde tout son mystère... et c'est très bien.
- Elle apparait d'ailleurs comme un personnage très "froid", extrêmement efficace,... plus proche du robot que de l'humain (même si le film parle de ce "ghost" qui subsiste en elle).

Ces divers points ont -pour moi- la grande qualité de donner de la crédibilité à cet univers.
Un exemple qui renforce ce sentiment :
Dans les animes, la Section 9 ne se met presque jamais en difficulté. Entre autre, on sent clairement que les implants (et l'entrainement) de Batou... et encore plus du Major sont largement au dessus de ce que peut avoir l'homme (et le gangster) moyen.
La grande majorité des affrontements auxquels ils sont confrontés se passent sans le moindre soucis. Le major se déplace beaucoup plus vite que les autres, tout ça sans aucune expression sur son visage. On sent que c'est "facile"... presque la routine du métier.
C'est justement cette différence de niveau, ce sentiment d'assister à la routine quotidienne de vrais pros qui donne d'autant plus d'importance et de poids aux moments où les choses merdent... aux rares moments où les choses ne se passent pas comme prévues.
C'est une question de rythme !

Le film perd totalement ça.
Première scène de combat : Le Major est touchée au bras.
Pratiquement à chaque action de police suivante... Le Major se met en difficulté et se prend des coups.
Le pire est la séquence dans le bar où elle entre avec Batou. Cette action semble totalement improvisée. Ils n'ont même pas étudié les lieux avant... très rapidement le Major se trouve en mauvaise position et se prend plusieurs coups de matraque électrique en étant juste attachée par les mains à un poteau.
En voulant rendre le Major trop humain, trop fragile... on perd totalement la sensation de suivre une section d'élite. Même soucis avec la Section 9 en général.

Il en va de même avec les scènes que l'on fait jouer (et comment on les fait jouer) à Scarlett Johansson : Trop d'émotions sur son visage et dans ses expressions lorsqu'elle parle au Dr Oelet ou à sa "mère". Je l'aurai trouvé parfaite en reprenant l'inexpressivité froide et inquiétante de "Under the skin"... Mais malheureusement, ce n'est clairement pas ce qu'on lui a demandé.
Comme trop souvent, j'ai l'impression que les blockbusters américains parlent à des enfants. Il faut forcément que tout soit parfaitement expliqué, dit, expliqué de A à Z... il faut que les personnages aient des réactions et des sentiments "normaux", lisibles (voir sur-joués), comme tout le monde.
Quelle bêtise.
Ca tue le réalisme et ça tue le mystère.

Pour m’arrêter là et essayer de ne pas faire trop long, je conclurai en disant que ce film perd trop des particularités qui rendent intéressants les Ghost in the Shell d'origine. Le résultat est un film beaucoup plus banal et fade.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 132 fois
1 apprécie

Autres actions de Moot70 Ghost in the Shell